The Island of the damned est un forum post Apocalyptique rassemblant un grand nombre de créatures surnaturelles.
 

Partagez | 

 [Killian K. McGrath] « Le prisonnier voit la liberté plus belle qu'elle n'est. »

Vampire
Caïn's child
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 113
Points RP : 100
Date d'inscription : 13/06/2017

Il y a quelque temps, elle, c’était rendu compte que l’aide était une chose essentielle dans le monde actuel et cette aide était même une chose qui fonctionner entre les différentes espèces de l’île. De toute façon, ils sont tous en prison ! C’est dans une petite chambre sombre, l’endroit est spartiate et le bureau sur lequel travail la jolie Divine dénote avec le reste, le coin installé est lumineux et dénote sérieusement avec le confort spartiate, puisque c’est là une véritable installation technologique, câbles, boîtiers et autres joyeusetés sont ici savamment installé dans un réseau que la blonde maîtrise, après tout, c’est sa propre installation ! Aujourd’hui elle ira à l’infirmerie, aider Tamarra dans ses préparations, ses crises nocturnes sont plus calme ces derniers jours et elle ne se blesse plus avec son poignard, il y a du progrès, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Il faut aider toujours plus, et l’aide apportée à l’infirmerie ne suffit plus au vampire, qui veux aller plus loin, pourquoi ne pas s’attaquer à ce foutu virus, qui lentement les tue ? Sauf qu’elle, elle n’est pas dans le domaine de la biologie ou de la science alors après une réflexion elle s'est souvenu qu’avant, à la fondation, un génie humain œuvré avec elle. Peut-être qu’il en saura plus lui ? La jolie blonde se fixe alors une nouvelle quête comme un chevalier, prêt à servir sa dame, maintenant est d’être informé sur ce virus, de récolter des informations et qui sait, pourquoi ne pas les donner ensuite au labo. Elle est douée en informatique depuis de très nombreuses années, alors autant mettre à profit ce talent. Envoyer une lettre serait trop long et le temps ne joue pas en leurs faveurs. Les vampires sont immortels, mais pas invulnérable, pire encore, ils semblent devenir comme une race mortelle et dérisoire dans cet asile de fous, mêlant chasseurs et proies où plus rien n’est ce qu’il était. 

Citation :
A : Killian K. McGrath
De : Divine
Objet: Quelques nouvelles.

Killian, comment allez-vous ? Vous souvenez-vous de moi ? Je suis Divine, nous travaillions ensemble à la Fondation. Je souhaite donner des nouvelles de notre situation ici, à Belfast, les choses restent les mêmes, la faim se fait sentir, le virus est toujours présent et virulent, l’infirmerie est active. Comment allez-vous de votre côté ? En parlant du virus, avez-vous plus d’informations ? Connaissant vos talents, j’imagine que si une information devait parvenir, filtrée, sortir, vous mettriez la main dessus et pourriez nous la communiquer. 

En attente de te lire & prenez soin de vous, 
Divine.

Plicplicplicplicplicplic. Le mouvement est rapide, il est inutile de regarder ce que l’on écrit lorsqu’on sait ce que l’on va dire, lorsqu’on a déjà les mots qui s’impriment devant la rétine et terminent sur l’écran. Les doigts tapent alors que la bouche est pincée, la mine de la jolie vampire n’a jamais était plus basse, que depuis ces catastrophes, éloignée de ceux qui l’influençait, éloignée de son but d’origine. Elle en est revenue à une condition humaine, faible et luttant pour survivre, loin de l’opulence et du luxe auquel elle s’est habituée pendant plusieurs siècles, du moins, cela lui semble maintenant opulence et luxe, rien de comparable, néanmoins aux années passé près de son Tout. Il lui manque et il lui faut se raccrocher à une normalité, à une banalité, c’est ce que dénote le titre de cette correspondance, une banalité pure et simple détonnant avec leurs situations tout sauf banale. Parfois, elle se sert de son pouvoir de mémoire absolu, pour replonger dans le délice et le bonheur de ces années passé avec lui, lorsque tout aller bien ! Et une fois le moment de bonheur obtenu, une fois que tout s’assombrit elle se coupe alors de ses souvenirs comme elle l’a appris depuis longtemps. La pulpe du doigt, s’arrête un instant sur la touche du point qu’elle à placer après sa signature, c’est ce qu’elle est. Un simple surnom, sans nom de famille, sans prénom, sans identité. Divine avait été tantôt dégouttée de sa propre condition, puis elle l’avait accepté, c’est à ce moment que la jolie blonde à débuté ses massacres, se gorgeant de sang humain avec délice, avant de rejeter Rafaël et sa condition même vivant comme les humains de son mieux, jusqu’à changer de camp une nouvelle fois. Une fois passée sous l’influence du Bürgstag, mais maintenant que faire ? Où étaient ceux qui toujours l’avaient influencer ? Elle se leva, sachant qu’elle aurait une réponse à son retour. Peut-être pourrait-elle revoir son ami aussi ? À l’idée, un sourire est tiré sur les lippes closes tout cela semble normal.


Revenir en haut Aller en bas
[Killian K. McGrath] « Le prisonnier voit la liberté plus belle qu'elle n'est. »
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Arrivée à Paris d'un prisonnier des Limbes ...
» Le prisonnier (PV: Maria)
» Prisonnier du passé [PV Nina-Lou Knywett] [ Clos ♥ ]
» Hé, bébé ! | PV Juliet & Killian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Island Of the Damned ::  :: Belfast :: Le Château-
Sauter vers: