The Island of the damned est un forum post Apocalyptique rassemblant un grand nombre de créatures surnaturelles.
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 IRLANDE ♠ description des lieux

Chef de meute ♛ Fondateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 563
Points RP : 350
Date d'inscription : 22/04/2017


L'Irlande

Carte de l'Irlande


Belfast et Irlande du Nord

Irlande du Nord, terre des vampires. Autrefois Anglaise, l’Irlande du nord a obtenu son indépendance en 2035. Belfast en est sa plus grande ville. Elle est l’une des rares villes à ne pas avoir connu les assauts de l’Organisation. Encore debout, belle, elle n’en reste pas moins complétement déserte de toute vie humaine. Ses murs deviennent de plus en plus gris, ses rues désertes, ses boutiques fermées. Depuis que l’Irlande est devenue une prison humaine les hommes ont complétement déserté les lieux. Toutefois certains hommes viennent parfois donner de leur sang afin de nourrir les vampires et de ne pas les laisser mourir. Parce que par-delà la famine, ils souffrent également de la maladie. Le Virus K-089, sorti tout droit des laboratoires de Tullamore leur rend la vie compliquée. La race vampirique est loin d’être la race puissante qu’elle était encore il y a trois ans, alors que McGuiness contrôlait encore River Crow. Affaiblis, affamés, massacrés, il est régulier de voir les véhicules de l’organisation aller et venir entre les frontières de l’Irlande du Nord afin de venir chercher quelques vampires pour leurs études scientifiques.

A une dizaine de kilomètres au nord de la ville se trouve le Château de Belfast, ancienne bâtisse médiévale dans laquelle Léandre McGuiness, son frère Wellan, ainsi que d’autres vampires ont pris résidence. Après l’apparition du virus, c’est également dans ce bâtiment que les anciens dirigeants ont pris la décision d’y établir un hôpital afin d’y soigner leurs malades et de les garder en quarantaine afin de ne pas contaminer d’avantage la population, l’ancien Roi étant lui-même contaminé. Au centre de la ville, ils y ont fait bâtir un laboratoire de recherche dans lequel Jayden Fell’s et son meilleur ami, Nate Sloan tente de trouver le remède miracle contre le virus. Travaillant avec des scientifiques venus d’ailleurs, des humains, des sorciers, des membres partisans de la coalition des races, tentent d’aider les vampires à combattre ce nouveau fléau. L’Irlande du Nord est devenu presque un désert humain ou la vie y est compliquée.


Galway et Irlande de l'Ouest

Galway, ou tout du moins ce qu’il en reste, est devenu le repaire des loups. Bombardée par l’organisation en 2043, il ne reste absolument plus rien de la ville si ce n’est que des ruines, des bâtiments insalubres et délabrés.  Les loups ont tout reconstruit de leurs propres mains afin d’y bâtir leur propre territoire. Gardant le nom d’origine, c’est à l’extérieur des ruines qu’ils ont construit leurs villages. Proches les uns des autres, les meutes ont chacune leur partie de territoire afin de respecter leur coutume et d’éviter ainsi de déclencher une guerre inutile entres elles. Ici la nature semble avoir repris l’intégralité de ses droits. C’est également la que se trouvent les falaises les plus hautes et les plus dangereuses d’Irlande. Vouloir faire accoster un bateau à cet endroit est impossibles. Le territoire y est hostile et sauvage. On y retrouve également les ruines d’anciens châteaux médiévaux.

A Galway, tout est rendu à l’état sauvage. Il n’y a plus d’électricité depuis les bombardements, et l’eau courante est introuvable. On se nourrit de chasse, de culture, les loups ayant un instinct proche de la nature, ils se contentent de ce qu’ils ont. Toutefois il n’est pas rare de les voir aller demander de l’aide aux sorciers pour obtenir une aide médicale en cas de besoin afin d’aider les loups qui n’ont toujours pas déclenché leur gêne.


Dublin et Irlande de l'Est

Dublin ou plus couramment appelé le Purgatoire.  Le territoire des créatures, des enfants d’Eve. A la création de la prison, les créatures ont durant un certain temps étaient laissées pour compte avant de se faire accepter au sein de la coalition par Léandre et Wellan. Egalement bombardée au même titre que Galway, il ne reste plus grand-chose de Dublin, cela dit, les êtres qui résident entre ces murs ont pris la décision de vivre parmi les bâtiments en ruines. Ayant en l’habitude d’avoir vécus dans des endroits tel que les égouts, les grottes ou encore des lieux abonnés, rien ne les changent réellement de leur habitat naturel. Toutefois la paix est une utopie entre les frontières de l’Irlande de l’Est. Membres de la coalition, les Polymorphe et les Djinns tentent d’apaiser les tensions, là où les goules et les Léviathans rêvent de conquérir l’intégralité de l’île. Ils chassent, ils tuent sans se soucier de la trêve et des lois écrites par les instigateurs de la coalition. Le Purgatoire est sans aucun doute le lieu le plus dangereux de toute l’île. Y aller c’est se mettre en danger. Il n’y a plus rien là-bas si ce n’est que de la destruction, un sentiment post apocalyptique avec une odeur de sang, de chair en décomposition et de haine.

Cork et Irlande du Sud

L’Irlande du Sud, ou l’endroit le plus sûr de l’île. Ici rien n’a été touché, tout y est encore intacte. Il n’y a qu’ici que règne encore ce sentiment de paix et de sécurité. Contrôlé d’une main de fer dans un gant de velours par les Sorciers élémentaires et les Wicca, il est l’unique territoire à ne jamais subir de traumatismes. C’est en ces lieux que se trouve l’unique porte d’entrée de l’île, à cinquante kilomètres à l’ouest de Cork. Le port est gardé par des sorciers élémentaires qui prennent en charge chaque prisonnier à leur arrivée afin de les guider et de les emmener dans leur camp respectif. C’est également à Cork que se trouve le siège de la Coalition, là-bas où est gardée précieusement la chartre signée par les différents représentants des races. Cork représente un hâve de paix, un espoir de se sortir un jour de cet enfer. Car par-delà tout ça, pas un jour ne passe sans que les sorciers tentent de trouver une solution afin de faire sauter le portail, permettant une échappatoire possible.

Toutefois, il ne faut pas oublier les vaudous et leur alliance montée avec les hommes de l’organisation de Tullamore. Vivant au Nord, à une quarantaine de kilomètres, la paix n’en n’est rien là-bas. Ne manquant de rien grâce à leur alliance, il n’en reste pas moins que leur village reste un lieu où l’odeur de la mort et du sacrifice y est omniprésente. Les portes sont gardées fièrement par un grand portail en bois sur lequel y sont attachés des victimes, leur corps pourrissant gentiment de jour en jour afin qu’il n’y reste que des os. Des charognards venant se nourrir sur les reste des cadavres. En réalité, deux atmosphères règnent en Irlande du Sud. La paix, mais aussi, l’odeur de la mort.


Les Limbes

Les Limbes, terres des hommes, terres neutres, ou tout du moins aussi neutre que possible. Subissant continuellement les attaques de certaines créatures qui refusent l’alliance et la coalition. Des créatures affamées qui ne pensent qu’à bouffer. Ici tout n’est plus qu’une question de survie.  Les hommes ont pris possession des anciens villages, ou tout du moins, ce qu’il en reste, restant proches les uns des autres mais leur surnombre les obligeants tout de même à s’espacer. Placés sous la protection des sorciers et des chasseurs, ils tentent de rester en vie, de combattre leurs adversaires, mais également la maladie, la famine, la soif, toutes ces choses auxquelles ils n’ont jamais été habitués. Dans les limbes, tout n’est plus qu’une question de survie. Certains se font même la guerre entre eux, car la peur et l’envie de voir le jour se lever sont souvent des plus fortes. Divisés en plusieurs communautés, il n’est pas rare d’en voir une aller attaquer une autre afin de leur prendre leurs vivres. Une des plus importantes se font appelé les Sauveurs. Promettant leur protection en échange de la moitié des butins des autres, dirigé par un tyran, ils imposent la terreur en plus de Tullamore. Vivre dans les limbes n’est plus qu’une question de vie, ou de mort…

Tullamore

Tullamore, la prison située au plein cœur d’une prison géante. Aberrant n’est-ce pas ? Mais pourtant réelle. Pensant que cela ne suffirait pas, l’organisation a fait bâtir en plein cœur de l’Irlande un bâtiment haut de 25 étages et s’étendant sur une superficie de trois hectares. Un immense bâtiment en béton armé, sans fenêtre ni porte de sortie, ne contenant qu’une seule ouverture. Y entrer signifie ne jamais en réchapper, sauf si l’organisation le souhaite. En son antre y travaillent des scientifiques, faisant des expériences que les créatures. Cherchant le secret de l’immortalité sur les vampires, le secret de guérisons sur les Lycans, le secret de métamorphose sur les Léviathans. Toutes les créatures y passent et y subissent des tortures frôlant parfois l’immoralité. Déshumanisées, complétement réduites à l’état de bétails, leur chance de survies est souvent proche de zéro. Toutefois, parfois, certaines en réchappent, mais dans quel état ? Léandre en est la preuve, car jamais il ne s’en remettra. Tullamore est un véritable enfer, plaçant l’imagination humaine dans le domaine de la torture à son paroxysme.

Polaris

Bienvenue à Polaris, une île entièrement artificielle, construite par l’homme dans le simple but de surveiller les actions qui se passent en Irlande. C’est ici que vit le chancelier, ici que son formés les hommes de l’organisation. Les scientifiques, les gardes, les chasseurs, tous passent par cet établissement qui est entré dans l’une des « écoles » les plus réputée du monde. Perçue par le monde comme étant le lieu le plus sacré. En son centre se trouve une tour haute de 50 étages, une tour qui contrôle absolument toutes les actions des détenus. C’est là que se trouve les salles de contrôles. Rien ne se passe sur l’île sans que les décisions ne viennent de Polaris.

Le portail

Le portail, ou la frontière de la prison. Une immense barrière faisant la tour intégrale de l’ile. Une barrière électrique haute de 25m, une véritable muraille infranchissable, presque aussi impressionnante que la muraille de Chine. Faite de barbelées, de ciments, de câbles électriques, la franchise est complètement impossible. Surplombée de tour de garde haute de trente mètres, disposée tous les dix kilomètres, rien n’échappe aux gardes qui veille sur la sécurité de l’île H24. On peut voir ses murs à des kilomètres à la ronde, effaçant tout espoir de liberté à qui espère un jour la retrouver. Le portail est perçu comme étant l’un des plus grands projets de construction moderne de notre ère.

Le port et porte d'Irlande

Le port est l’unique porte permettant d’entrer en Irlande. Suffisamment grand pour y amarrer quelques bateaux, mais suffisamment petit pour qu’il n’y ait aucune fuite, il est constamment gardé par une vingtaine d’hommes armés.  La porte est constamment fermée à l’aide d’un immense portail, et ne s’ouvre qu’en cas d’entrée. Il est également surplombé d’un lieu d’atterrissage, permettant les transferts par hélicoptère. Le port rappelle constamment la situation actuelle de l’Irlande et ce qu’est devenu ce pays autrefois si beau.

NΞRIOИ



Irish's Alpha
I WAS BROKEN FROM A YOUNG AGE, TAKING MY SOUL INTO THE MASSES. WRITE DOWN MY POEMS FOR THE FEW, THAT LOOKED AT ME, TOOK ME, SHOOK ME, FEELING ME. SINGING FROM HEART ACHE FROM THE PAIN. TAKE UP MY MESSAGE FROM THE VEINS. SPEAKING MY LESSON FROM THE BRAIN. SEEING THE BEAUTY THROUGH THE PAIN.



♠️ LITTLE BADASS'S FATHER ♠️
Revenir en haut Aller en bas
http://the-island-of-damned.forumactif.com
IRLANDE ♠ description des lieux
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description des lieux
» Description des Lieux et monstres présents
» Description des lieux
» L'Aurore : description des lieux
» Description des Lieux et monstres présents

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
The Island Of the Damned ::  :: Warning ! :: Les Annexes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: