The Island of the damned est un forum post Apocalyptique rassemblant un grand nombre de créatures surnaturelles.
 

Partagez | 

 Expédition surprise ! [Ft: Negan]

♦ Humain ♦
survivant des limbes
avatar
♦ Humain ♦  survivant des limbes
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Points RP : 106
Date d'inscription : 15/07/2018




« We all have two lives, the second begins when we realize we only have one »



Au bout de trois jours, l’oisiveté devenait une pesante et accablante réalité qu’il fallait absolument affronter. Plus ça allait et plus j’avais l’impression de devenir une larve inutile qui vivait sur le dos des autres. Je devais faire quelque chose.

Ce matin, je suis partie très tôt de chez moi après m’être habillée rapidement d’un vieux jean rapiécé, d’un confortable et léger débardeur gris et de ma symbolique veste en cuir que je portais durant les jeux. Ce pantalon avait été de nombreuses fois réparé par les doigts de fée d’une grand-mère qui était retraitée de la couture et vivant à Riverdall. Heureusement qu’elle était là pour accomplir ce travail, casse-cou et imprudente comme pas possible, sans elle, je n’aurai probablement plus rien à me mettre aujourd’hui. Chaussettes et chaussures de marche aux pieds, j’étais fin prête pour rendre service !

Toute motivée et enjouée, inspirée par l’espoir de trouver quelque chose à faire pour m’occuper, d’une démarche ample et assurée je déambulais dans les rues de Riverdall. Plusieurs salutations et propositions d’aides aux passants infructueuses, je ne pus que constater que tout allait bien et que nous ne manquions de presque rien, excepté de ressources primaires, comme la nourriture et l’eau potable. Nous avions pu fabriquer un basique système de filtration de l’eau, le problème étant qu’il ne servait à rien sans eau...Sûrement y’avait-il d’autres devoirs à accomplir au sein de la ville, mais aujourd’hui mon dévolu se porta sur cette importante tâche : rassembler des ressources vitales. Le temps de trouver quoi faire, il s’était écoulé deux bonnes heures depuis l’aube, Riverdall s’était pleinement réveillé et le soleil semblait illuminer notre havre de paix de sa radiance.

Décrit de cette façon, on dirait que l’on vit dans un rêve, pourtant il n’en est rien et nous avons dû lutter pour avoir ce qu’on a aujourd’hui. Je me rappelle encore des longues nuits blanches que nous passions pour construire rapidement la muraille qui entoure notre petite ville, je me rappelle encore des risques que nous prenions pour quelques graines à planter dans notre sol, dans le but d’avoir un jardin. Encore maintenant la vie n’est guère de tout repos, car nombreux sont les jaloux qui aimeraient voir nos murs tombés pour pouvoir piller tout ce que nous possédons et avons construits avec notre sueur.

Je serai bien partie juste après avoir pris contact avec le magasinier du village, mais partir toute seule et voyager dans les limbes ce n’était jamais bien prudent, même pour la survivante de la Demon’s Race. Il était vrai qu’après avoir vaincu plusieurs vampires et un Léviathan, ma vision du monde et de ses dangers avait relativement changé, pourtant je savais aussi que si j’avais pu les tuer, c’était parce que la chance était avec moi – et que cette chance pouvait à tout moment tourner en ma défaveur. En plus, partir à plusieurs nous permettait de prendre plus de plus de sacs pour ramener plus de trouvailles au camp.

Durant ma période d’inactivité, j’avais entendu parler d’une nouvelle venue au village qui avait été interrogée par Scott. Cela pourrait être une bonne idée de lui proposer de m’accompagner pour ce petit voyage d’une journée à plusieurs jours, en fonction de notre chance. Ainsi, la nouvelle pourrait se rendre utile et peut-être se trouver une place dans Riverdall. Oui, cela faciliterait certainement son intégration, j’en étais à peu près certaine. Seulement, fallait-il encore la trouvée parmi tous les habitants de Riverdall !

Solution radicale, je suis allée trouver ce bon vieux Scott pour lui demander dans quel abri avait été mise la nouvelle. Comme d’habitude, clope et bière en main, il me demanda pourquoi je voulais la voir. Réponse aussi débile que sa question : « J’ai un petit creux, j’ai envie de la manger. » Faisant référence à ce qu’il s’était passé avec le Léviathan. Depuis cet événement, il n’était pas rare que l’on me surnomme la Goule ou autres surnoms représentatifs. « Sérieusement Ari, pourquoi ? » Voyant qu’il insistait, je soupirai avec nonchalance et répondit calmement, sur un ton plus sérieux. « J’aimerai lui proposer de partir avec moi en expédition. » - « Numéro 31. » Retrouvant mon sourire, je quittais son humble demeure en le remerciant d’un signe de la main. « Voyons, tu me connais, je suis toujours prudente ! Fait pas cette tête-là ! » Fait pas cette tête-là...Cela résonnait incroyablement faux sortant de ma bouche. Si lui ne souriait plus, moi cela faisait bien longtemps que j'imitais cette émotion. Voilà que je me prenais à lui faire la morale alors que je n'ai jamais été mieux que lui.

Je me suis ensuite dirigée vers l’abri marqué du numéro 31 et j’ai toqué à la porte en attendant que la mystérieuse nouvelle m’ouvre sa porte. Je ne pouvais m’empêchée de me demander à quoi pouvait-elle ressemblé ? Était-elle forte et capable de se battre ? Pouvait-elle être une recrue potentielle pour ma révolte ? Mes réflexions furent perturbés par l’apparition de la nouvelle, son visage m’était familier et je me souvenais très bien l’avoir rencontrée à la Fondation, pourtant, je ne revenais plus sur son nom. Mimant un rictus en coin et une expression qui montrait ma perplexité face à son visage, je la pointais de mon index. « Salut...euh...On se connait, mais je ne reviens plus sur ton nom... J’ai appris que tu venais d’arriver ici, ça te dirait de te rendre utile et de sortir des murs de la ville avec moi ? »

panic!attack




Best way to make the impossible
is to believe it's possible
Revenir en haut Aller en bas
Tullamore ♝ Humain mais pas trop…
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 67
Points RP : 77
Date d'inscription : 22/06/2018


Expédition surprise

Negan McMara | Arizona Clarke




Cela lui faisait étrange, d'être à nouveau parmi les siens. Parmi ces hommes et ces femmes, avec lesquels elle s'était battue, à l'époque de River Crow. Renouer avec les fragments de ce passé était un peu plus complexe qu'elle ne l'aurait cru. Negan refusait d'être attendrie. De s'éloigner du devoir qu'elle s'était donnée de protéger les hommes. Mais son incapacité à combattre certaines émotions envers certaines personnes lui donnait l'impression que tout était capable de changer d'un moment à l'autre et que cette faiblesse stupide que sont ses sentiments pourrait mettre en danger les convictions auxquelles elle s'était pourtant toujours pensé fidèle. C'était un risque qu'elle avait choisi de prendre : faire face à Killian, revoir sa fille, affronter Scott et les autres. Ce fut une décision longuement réfléchie, longuement étudiée. À passer des heures à peser le pour et le contre, elle en avait presque oublié que son encéphale n'était pas le seul organe à faire pencher la balance. Il lui restait aussi son cœur. Du moins, les quelques éclats coupants qu'il en restait. Elle s'était pourtant portée volontaire pour l'infiltration, saisissant cette opportunité de revoir leurs visages. D'intégrer leur communauté, espérant au fond d'elle-même qu'un jour, elle parviendrait à les convaincre que les hommes devaient continuer à se battre. Pour eux. Et non pour ces créatures qui préféraient les dévorer, dans la majorité des cas. Il fallait qu'elle contienne ses accès de rage et tous ces relents vengeurs qui tournoyaient en son âme comme les pires des rapaces.

Silencieuse, dans cette nouvelle maison qu'elle se devait de faire sienne, ses pensées s'agitaient. Entre la démesure de ses desseins destructeurs et le bonheur qui emplissait ses poumons depuis que la distance qui la séparait des êtres chers s'était volatilisée. L'attention de l'Américaine traînait, dans les eaux troubles d'une confusion à laquelle elle n'était guère habituée. Pour oublier, il était primordial qu'elle se tienne occupée. Peu docile lorsqu'il s'agissait de ne pas bouger et de contempler le temps lui filer sous le nez. Incapable de rester inactive très longtemps.... Cependant elle n'avait pas encore le temps de trouver sa place. Fraîchement débarquée de nulle part. Fantôme du passé qui était revenu hanter les méandres de certaines boîtes crâniennes. Negan était loin de se sentir chez elle. Ces murs autour de la cité humanité, qui ont été façonner à la sueur et au sang de ses habitants, ne lui appartenaient pas. Elle, c'est entre les bras d'acier de Polaris qu'elle s'était réfugiée. S'abandonnant à différents entraînements sans la moindre hésitation, persuadée que défendre l'Humanité était ce qu'elle se devait de faire. En tant qu'humaine, en tant que soldat. Comment les choses auraient-elles pu être différentes ?

Negan n'était pas de ces femmes perdues qu'il fallait qu'on aide et qu'on rassure. Cela faisait longtemps qu'elle avait tracé son chemin et qu'elle y restait fidèle. L'armée, pour elle, n'avait pas été un engagement pris à la légère. En vérité, toutes les décisions qu'elle pouvait prendre n'étaient pas prises à la légère. Certains pensaient qu'elle manquait d'imprévisibilité alors que d'autres la jugeaient trop impulsive. La blonde était quelque part entre les deux ; fruit de la raison implacable et d'un caractère bien trempé, au sein duquel une impulsivité féroce la poussait à prendre des risques. Et qu'est-ce qu'elle pouvait aimer ça, le risque. Ces derniers années, l'adrénaline s'était proclamé reine de ses émotions. Negan en nourrissait son cœur de guerrière, en imbibant chaque particule jusqu'à l'ivresse. Tout était permis. Aucune barrière ne l'empêchait de faire le deuil de sa sœur, aucune limite ne la retenait de participer à l'épuration chaotique des créatures surnaturelles qui lui avaient volé une immense partie de sa vie. Elle luttait essentiellement pour Lea. Pour sa fille et aussi pour Killian ; se fichant bien ce que sa conscience lui rappelait.

La guerre n'était pas nouvelle. Celle-ci empoisonnait son air depuis qu'elle avait mis les pieds à River Crow. Ce qui était en train de se passer actuellement n'était que le soulèvement des hommes face à ceux qui ne le considéraient pas plus que du simple bétail. Pouvait-on vraiment la blâmer de défendre sa vie et celle des gens qu'elle aime...? Ces élans philosophiques auraient pu lui donner la migraine si le bruit provenant de la porte ne l'avait pas sortie de ses pensées. C'est donc sur un soupir qu'elle s'est levée, abandonnant avec plaisir cette inertie dans laquelle Scott avait décidé de la cloîtrer pour le moment. Lorsqu'elle a finalement ouvert la porte, le visage de la gagnante de la Demon's race lui est apparu. Arizona Clarke, qu'elle avait croisé quelques années plus tô à la Fondation. C'est un sourire de politesse qu'elle lui rendit au moment où son interlocutrice se mit à lui parler. En effet, elles s'étaient connues. Negan avait gardé un bon souvenir la jeune femme. À l'époque, elle n'était qu'une adolescente en quête d'elle-même mais son évolution était tout à fait honorable.

« Salut, Arizona. Ça fait un bail. Je m'appelle Negan. Negan McMara. » commença-t-elle alors qu'elle l'abandonnait sur la pas de la porte quelques instants pour se saisir d'un sac à dos, dans lequel traînaient déjà quelques outils de survie non-négligeables. L'arrivée de la jolie blonde tombait à pic. Il était hors de question qu'elle passe son temps à ruminer entre quatre murs. Negan mit son arme à l'intérieur de l'étui qui demeurait à sa ceinture et sortit enfin de son abri, rejoignant ainsi la jolie blonde. Elle ferma la porte à clé derrière elle et tourna ensuite son visage vers sa sauveuse du jour. « Je t'accompagne avec plaisir. J'ai cru que j'allais mourir d'ennui... » Le faible sourire qui apparaissait sur ses lèvres était quelque peu ironique. Pour une ancienne militaire, l'ennui était une atrocité indescriptible. Ainsi, Negan commençait à marcher, incitant la jeune femme à en faire de même. Elles ne s'étaient pas parlées depuis des années. Inutile de dire qu'elles avaient certainement du temps à rattraper... Negan était heureuse de la revoir et ses opinions sur l'organisation, sur ce qu'il se passait actuellement, l'intéressaient bien plus qu'elle ne pouvait le montrer pour l'instant.

« Alors dis-moi... C'est quoi le plan de la journée ? » Cependant Negan muselait sa curiosité, reportant à plus tard ces multitudes de questions qu'elle pouvait avoir la concernant. La patience est vertu après tout, n'est-ce pas ?  


NΞRIOИ
Revenir en haut Aller en bas
Expédition surprise ! [Ft: Negan]
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Numenor et l'Atlantide
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Les coulisses de l'expédition
» L'expédition naugrim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Island Of the Damned ::  :: Les Limbes-
Sauter vers: