The Island of the damned est un forum post Apocalyptique rassemblant un grand nombre de créatures surnaturelles.
 
Le deal à ne pas rater :
Nike : 25% de réduction supplémentaire sur les articles soldés
Voir le deal

  • Administratif
    • Règlement
  • Univers
    • Contexte
    • Intrigues
      • Intrigue 1
      • Intrigue2
    • La coalition
    • River Crow
    • The demon's race
    • Tullamore
    • L'Irlande, l'histoire d'un enfer
    • Description des lieux
    • Groupes
      • Humains
      • Vampires
      • Lycans
      • Sorciers
      • Démons
      • Créatures
      • Polymorphes
      • Léviathans
      • Goules
      • Djinns
      • Strigoïs
      • Culebras
      • Seelies et unseelies
      • La fondation McGregore
    • Les meutes
      • Le clan An Sionnach
      • Le clan Bartoli
      • La fratrie de Morangias

Règlement

La lecture de ce règlement est obligatoire. N'oubliez pas d'aller le signer dans la section appropriée. Avant toute chose, merci de prendre note que ce forum est STRICTEMENT INTERDIT AUX MOINS DE SEIZE ANS. Certains propos peuvent être plus que choquants, et toute personne ne respectant pas cette règle verra malheureusement son compte supprimé sans préavis. Cela dit, nous ne pouvons pas vérifier de façon concrète votre âge et par ce fait, merci de prendre l'intégralité de vos responsabilités.

IL EST IMPORTANT DE NOTER QUE LE STAFF S'AUTORISE LE DROIT DE PROCÉDER À DES SANCTIONS SI ELLES S'AVÈRENT NÉCESSAIRES.

Inscription

Pseudonyme

Choisissez un prénom et un nom, dans cet ordre-là. Il est possible d'en avoir un deuxième, que vous caractériserez par son initiale à la suite du premier. Nous n'acceptons pas les doublons. Soyez inventifs et pensez à vérifier la liste qui recense les prénoms et noms déjà existants. De plus, nous n'accepterons pas les noms complets de personnages appartenant à la littérature et au cinéma (ex : Harry Potter, Edward Cullen, etc) et encore moins les surnoms affectifs et personnels (ex : Chéri, Mimi, etc).

Si vous avez fait une erreur ou que vous souhaitez changer de pseudo avant votre validation, envoyez un message privé à l'un des membres du staff. Par contre, nous ne vous le changerons pas une dizaine de fois donc réfléchissez bien.

Avatar et signature

Vos avatars doivent impérativement représenter une célébrité et toute image n'étant pas photographique (manga, dessin, etc) se verra refusée et retirée. Les photographies personnelles quant à elles ne sont pas acceptées non plus. Tout comme les doublons (exception faite pour les jumeaux). Pensez donc à vérifier la liste des célébrités déjà prises.

LES AVATARS DOIVENT IMPÉRATIVEMENT ÊTRE AUX DIMENSIONS 200X320. Les images dénudées sont interdites. Le forum est certes fermé aux invités mais pas dans son intégralité. On vous demandera également de bien choisir votre personnalité. Toute demande de changement d'avatar en cours de jeu vous sera automatiquement refusée. Dès lors que vous avez posté votre premier RP, il vous sera donc impossible d'en changer. Cependant, si vous avez des regrets et que vous trouvez un autre avatar correspond mieux au personnage que vous désirez incarner et si, et seulement si, vous n'avez qu'un seul partenaire, que votre personnage est donc peu intégré au contexte (pas plus de dix points RP) ; quelques petites exceptions peuvent se faire.

LES SIGNATURES NE DEVRONT PAS DÉPASSER LES 550 PIXELS DE LARGEUR. Pour éviter de déformer le forum. Évitez donc les signatures trop bariolées ou trop en longueur, s'il vous plaît. N'allez pas au-delà de 300px de hauteur. Vous pouvez bien entendu mettre des GIFs ou des lecteurs de musique sans aucun problème. En revanche, les liens externes sont proscrits. Faites de la publicité à l'endroit prévu à cet effet, merci.

Personnage

Concernant les personnages, ils devront être âgés d'un MINIMUM DE SEIZE ANS.

LES VAMPIRES AINSI QUE LES AUTRES CRÉATURES IMMORTELLES NE PEUVENT PAS DÉPASSER LES SEPT CENT ANS.

Au-delà de cette limite, vous aurez besoin de notre permission. Bien évidemment, plus le personnage est âgé, plus la fiche se devra d'être complétée en conséquence. À titre d'exemple, nous comptons environ une vingtaine de lignes par siècle.

Peu importe le genre de personnage que vous souhaitez jouer, la lecture des annexes pouvant le concerner est fortement conseillée afin qu'il soit cohérent au contexte (soyons honnêtes, cela se verra si vous ne les avez pas lues).

N.B. (nota bene) : Ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas en pouvoirs surnaturels demeure au sein des annexes adéquates. Merci d'en tenir compte et de consciencieusement les respecter.

Fiche

Le modèle de fiche à suivre est obligatoirement. À compter de votre inscription, nous vous laissons un délai de huit jours pour faire votre fiche. En cas de besoin, n'hésitez pas à nous demander du temps supplémentaire. On vous le donnera. Mais attention, en échange nous vous demandons de rester actif. Si l'on vous accorde un délai supplémentaire sans que vous ne passiez par la suite (dans un délai d'une semaine après la demande), votre compte sera supprimé. Si vous décidez de tenter un poste-vacant, merci de nous de nous démontrer votre présence en conséquence. Sur ce dernier point, nous serons particulièrement exigeants.

Cela dit, après votre inscription nous vous laissons trois jours pour poster le corps de votre fiche de présentation. Si au bout de ces trois jours ce n'est pas fait, votre compte sera supprimé sans préavis. Si vous souhaitez prendre le temps d'écrire l'entièreté de votre fiche avant de la poster, contactez-nous. Nous serons en mesure de vous offrir une dérogation. Toutefois, il vous sera demandé de passer régulièrement sur Discord ou bien même sur le forum afin de nous prouver votre motivation, notamment si vous décidez d'interpréter un poste-vacant.

Merci également de penser à nos petits yeux sensibles ! Evitez les couleurs en abondances dans les fiches de présentations. Préconisez plutôt l'italique, le gras, ou autre si vous voulez différencier, mais les couleurs flash sont à éradiquer. Je n'ai rien contre la couleur mais dans ce cas choisissez des teintes douces, ou mate telle que #993333 ou encore #336666 mais à vraiment éviter celle du genre #000066 ou #ff0000.

Parrainage

En cas de difficultés d'intégration ou de confusion quelconque, n'hésitez pas à faire la demande d'un parrain. Celui-ci vous tâchera de vous faciliter la vie. Vous pouvez cocher la case prévue à cet effet dans la fiche et quelqu'un vous contactera.

Partie RP

Orthographe

Pour les petits yeux de tout le monde, faites un effort sur votre façon d'écrire. N'hésitez pas à écrire avec un logiciel de traitement de texte muni d'un correcteur orthographique par exemple mais surtout, tâchez de vous relire. Bien évidemment, nous faisons tous des fautes (au moins, d'inattention). Cependant, ces deux petits conseils vous aideront à les traquer plus facilement.

Contenu

Vous êtes libres de présenter vos messages RP comme bon vous semble, tant qu'ils restent lisibles. Gardez l'utilisation des couleurs pour les paroles (Et évitez de la changer tous les quatre matins). Pensez également à prendre en compte la couleur du fond que possède le forum. Un code trop clair risque de blesser les yeux de certains en fonction de la résolution d'écran qui leur appartiennent. Pensez-y.

Concernant le nombre de lignes de vos posts, nous vous demandons un MINIMUM DE TRENTE LIGNES. Cela équivaut environ à une demi-page Word, avec la police Times New Roman à la taille 11. Ce n'est pas énorme. Certes, la quantité ne vaut pas la qualité mais un post trop court manque de fond et peut handicaper votre partenaire par manque de matière.

Cela dit, si vous ressentez le désir de rédiger de courtes réponses, discutez-en avec votre partenaire et indiquez-le dans le titre de la manière qui suit : [RP à réponse courte] afin que le staff ne vienne pas rouspéter et que votre partenaire ne se retrouve pas frustré. N'oubliez pas que le niveau général du forum est relativement bon, voire même très bon. The Island reste un forum RP ; nous aimons écrire, nous aimons lire, nous sommes gourmands et surtout généreux. Veillez donc à ne pas abuser de cette petite close. Si nous nous apercevons que vous ne vous en tenez qu'à cela, attendez-vous à recevoir un message privé vous demandant de fournir quelques efforts.

Si vous éprouvez des difficultés avec le nombre de lignes que nous demandes, ne vous braquez pas. Contactez un parrain ou également moi-même. Je m'engage personnellement à écrire en privé avec vous afin de vous apprendre à alimenter vos réponses.

Gardez bien en tête que toute action pouvant avoir une répercussion forte sur le personnage avec lequel vous jouez (torture, violence, mort, etc) ne doit pas s'effectuer sans l'autorisation de votre partenaire. Si vous constatez un débordement, vous avez tout à fait le droit de nous contacter pour l'on puisse ensuite statuer.

Activité

Au niveau de l'activité, nous comprenons que nous avons tous un IRL et nous le prenons en compte. Afin de ne pas mettre les membres sous pression, nous vous demandons au minimum 1 RP tout les mois par personnage. Tout les personnages ne respectant pas cette règle se verrons supprimé dans le mois qui suis après avoir été mis en balotage. Pensez donc à poster des absences SUR LE FORUM en cas de besoin. Les annonces Discord ne seront plus pris en compte. On ne fera aucune exception.

Parties hors RP

Flood et discord

CE SONT DES ZONES D'AMUSEMENT. De ce fait, nous vous demandons de rester respectueux envers les autres. Tout propos dégradant envers une tierce personne sera sanctionné et, parce que nous ne pouvons pas tout lire, n'hésitez pas à nous contacter en cas de problèmes. Ceux-ci se résoudront en dehors de la zone publique. Tâchez donc de rester poli, gentil et agréable. Ainsi, les choses ne pourront que bien se passer !

Discord n'est évidemment pas obligatoire. Toutefois, nous vous conseillons grandement de nous rejoindre dessus. Ce dernier vous permettra d'apprendre à connaître les membres et de vous intégrer plus facilement.

Autres

Multi-comptes

Parce qu'on est tous, au fond, atteint de TDI, nous n'avons rien contre les multi-comptes. Bien au contraire. Plus on est de fous, plus on rit ! En cas d'envie, il vous suffira de nous en faire la demande à l'endroit prévu à cet effet. Sur The Island, les multi-comptes s'achètent grâce aux points RP récoltés. Cinquante points sont nécessaires afin d'obtenir un nouveau compte plus 1 sujet débuté avec tous vos comptes. Cependant, il est obligatoire de posséder un mois d'ancienneté pour votre premier multi. Cela dit, afin de ne pas abusé, au delà de quatre comptes créé on vous demandera une mise à jour compléte de tous vos comptes précédents. Afin d'avoir une activité constante, attention à vos délais ! Un mois ça passe, trois mois ça devient un peu trop. Si vous ne vous sentez pas de gêrer restez raisonnables ! On vous demandera également de limiter le favoritisme. Nous avons tous des liens plus importants que d'autre, mais chaque sujet à son importance ! Si vous répondez dans la semaine à un partenaires, ne faites pas attendre un autre des semaines voir des mois. Soyez régulier et dynamique avec tout le monde !

Absences

Bien évidemment, l'IRL reste une priorité mais par respect pour vos partenaires, merci de nous prévenir en cas d'absence. Sans nouvelles de votre part au bout d'un mois, nous supprimerons votre compte après avoir tenté de vous contacter un minimum d'une fois par message privé.

Concernant les prédéfinis, comme ceux-ci sont importants pour l'évolution du contexte ou d'un personnage en particulier, nous nous montrerons plus stricts quant à votre présence. Notez bien qu'une inactivité d'un mois sans nouvelles de votre part vous vaudra d'être supprimé afin de laisser sa chance à un autre joueur.

Il vous est possible de nous annoncer une absence via Discord. Cependant, cela ne vous autorise aucunement à ne pas poster votre absence de manière officielle sur le forum. Ceci permet à tous les membres, sans exception, d'être avertis de votre petite escapade. Veillez à respecter cette règle, merci.

Présence

La présence et l'activité des membres sont primordiales afin de faire vivre le forum. Pour ce faire, nous vous demandons un minimum d'activité. Qu'elle soit hors jeu, sur Discord ainsi que sur le flood, ou en RP. Il est nécessaire que vous fassiez preuve d'implication. S'il vous est impossible de le faire, faites-nous le savoir à l'endroit où vous le souhaitez. Les comptes fantômes seront, de toute manière, voués à la suppression sans préavis.

Les choses désagréables (mais nécessaires) ayant été dites, bienvenue parmi nous !

Le staff de The Island

Partie I - La création

-3000 av. J.-C.

Parce que tout est une question de commencement. Qui créa réellement la Terre ? Le Big Bang ? Dieu ? Chacun possède sa propre idée sur le sujet, son propre raisonnement. Mais la réalité est proche de celle que l'on peut lire dans les récits bibliques. Dieu créa la Terre et voulut la peuple de ce qu'il pourrait décrire comme étant sa plus création : le genre humain. Tout semblait si beau. Tout, avant que l'instinct ne change la donne. La cupidité, la destruction... La faille du tout premier système de l'Humanité. Ses premiers enfants n'étaient ni des anges ni des démons comme nous pouvons le lire à travers les écritures mais bel et bien des hommes. Quatre enfants, quatre êtres identiques en apparences mais pourtant très différents. Des enfants avides de pouvoir, de sang, de territoire, voulant un peu plus à chaque jour nouveau. Caïn était l'aîné. Il était sans doute le plus instable, le plus incontrôlable. Désireux de posséder tout ce qu'il souhaitait, la moralité lui était un concept étranger. Il n'avait ni cœur ni compassion. Il n'était que haine, colère et mépris. Abel, le second, était quant à lui plus sage que son frère. Réservé, calme et proche de la nature. Gaïa était son unique amour. Il ne voyait en elle que beauté et pureté. Son innocence le rendait faible, naïf, doux mais surtout aimant. Et enfin, Eve et Adam. Les petits derniers. Jumeaux, fusionnels, inséparables. Leur désir à eux était tout autre. Soumis à leur luxure, ils ne pensaient qu'à la prospérité de leur peuple et la reproduction devint leur seul centre d'intérêt afin de compléter le monde de leur père. N'agissant que selon leur instinct, la Terre que Dieu avait créé pour eux restait toutefois bien trop vaste... Et la guerre, dans ces conditions, était inévitable.

Caïn fut le premier damné. Rongé par ses envies de pouvoir et de conquête, il tua Abel. Son frère et le favori du père. Crime qui fut jugé impardonnable. Pour le punir de son acte, Dieu l'a banni, le condamnant à une vie éternelle remplie de supplices et de solitude. Il le força à errer seul dans la nuit. La nourriture n'avait plus aucun goût et le sang humain était la seule chose qui parvenait à l'alimenter. Naturellement, il s'est mis à en rêver. Mais comment se nourrir alors que l'Humanité ne se comptait qu'au nombre de trois êtres désormais ? Abel fut ressuscité mais à quel prix ? Afin de ne plus craindre les représailles de son frère, Dieu lui fit don d'un pouvoir qui devint pourtant une malédiction. Son amour pour Gaïa le conduisit à se rapprocher d'elle plus que de raison. À chaque pleine lune, il était voué à se transformer en loup sauvage. L'innocence devint solitaire. Et de solitaire, il devint monstrueux après de nombreuses nuits d'agonie. Adam et Eve furent quant à eux séparés après qu'ils aient commis le péché de chair. Eve fut emmenée dans un monde isolée afin de purifier la démesure de ces envies reproductrices. Adam, quant à lui, dut se résoudre à finir ses jours plus seul que jamais. Quatre enfants, quatre êtres destinés à devenir les créateurs de nouvelles races. Races qui arpenteraient la Terre. Caïn créa les vampires ; Abel devint le père des lycans ; Eve devint quant à elle celle que l'on nommera la Mère de tous. De toutes les autres créatures surnaturelles. Adam, lui, offrit à la race humaine une seconde chance. Bien que l'Humanité soit le peuple le plus faible, elle a tout de même s'ériger comme étant la plus imposante.

Mais la Terre restant un milieu vaste finit par suffire et un point d'entente fut enfin trouvé. Le pacte fut créé afin que chacun puisse vivre de son côté. Accord infaillible, indestructible, signé du propre sang des créateurs. Ce dernier fut basé sur le secret de l'existence des uns mais aussi des autres. Seule la race humaine devait être connue de tous. De par son grand nombre, elle put bénéficier de quatre-vingt pourcent de la superficie de la Terre. Toutefois aucun race n'était consciente de l'existence des autres. Les vampires, ressemblant aux hommes par défaut, se mélangèrent à eux afin de pouvoir se nourrir à la seule condition de ne jamais dévoiler leur nature afin de respecter le pacte et la règle de discrétion. Les lycans, eux, se réfugièrent dans les bois, les marais et les coins isolés des hommes. Restant proches de la nature et de leur gène. Ils firent la promesse de ne jamais s'approcher de l'Humanité afin de pouvoir les préserver et les protéger de leur malédiction. Ils tombèrent dans l'oubli en un rien de temps. Eve quant à elle créa un lieu dissimulé et ignoré de tous : le purgatoire. Nul ne sait encore aujourd'hui où cet endroit se trouve. Dans le secret le plus total, elle donna naissance à ses enfants afin de ne plus jamais être seule. Parmi eux se trouvent des djinns, des polymorphes, des léviathans. Des êtres maléfiques et sans grande conscience. Restant cloîtrés, elle les condamna à se dévorer entre eux. Adam, lui, possédait pratiquement la totalité de la Terre. Étant donné le nombre de ses enfants, il autorisa les fils de Caïn à s'abreuver d'eux tant que cela restait raisonnable et un peu plus tard, il fit un pacte avec sa sœur ; permettant à ses enfants d'emporter de temps en temps un humain afin qu'ils puissent assouvir leur besoin de chair fraîche. Dans l'espoir de se protéger, certains hommes développèrent de façon intuitive des pouvoirs. Ils sont ce qu'on désigne comme étant des sorciers.

Le secret et le pacte furent bien gardés durant des milliers d'années. Ceux-ci permettaient aux différentes races de vivre sereinement, inconscients de la grande famille qu'elles formaient pourtant. Les vampires ne connaissaient guère l'existence des lycans, ces derniers ignoraient tout des enfants d'Eve. Tout comme les sorciers ne connaissaient aucun d'eux. Dans le fond, tout allait bien dans le meilleur des mondes au pays des monstres. Jusqu'à ce qu'une faille finisse par ternir la tranquillité ambiante. En conséquence, la réalité éclata au visage des hommes des milliers d'années plus tard, en 2040. Adam avait créé l'Humanité et l'avait doté d'une capacité dépassant de loin toutes les forces surnaturelles : la fourberie, l'intelligence, la réflexion mais surtout... L'instinct de survie qui se trouve indéniablement être le meilleur de tous les atouts.

Partie II - L'île des damnés

2045 - Une nouvelle ère

Cinq ans. C'est le temps qu'il fallut à l'Humanité pour créer son propre coup d'état, profitant d'une apocalypse devenant de plus en plus inévitable. C'est en 2040, dans l'État de l'Iowa, que le premier vampire fut découvert. C'est ainsi que tout ceci fut causé par la création d'un vampire trop imprudent. Découverte qui allait changer la face du monde alors que celui-ci se voyait rongé, chaque jour un peu plus. La crise économique mondiale n'avait jamais été aussi intense. Les pays se déchiraient entre eux, les guerres battaient leur comble à travers le monde entier. Les émeutes devenaient incontrôlables. Tout n'était plus que chaos. Tyler Black fut découvert en train de se nourrir au cou d'une jeune innocente dans la nuit du 3 mars 2040. Cette découverte resta d'abord secrète. Enfermé dans la prison d'état de Washington, le vampire fut torturé et interrogé sur l'existence des siens. Il fut condamné à devenir sujet d'expérience. Affaibli par les sévices qu'on lui inculquait, il finit par lâcher le morceau ; révélant à ses oppresseurs l'existence de River Crow. Petite ville d'Irlande, aux airs d'Eldorado. Ville dirigée par le Roi de la race vampirique, Léandre McGuinness. Endroit reclus et confiné... Quoi de plus parfait pour y enfermer le Mal ?

Une chasse aux monstres fut lancée à travers la planète par les autorités secrètes de différentes nations. La C.I.A. pour les États-Unis, Interpol pour l'Europe ainsi que plusieurs mafias, russes et japonaises furent mises au parfum dans le but de traquer les créatures surnaturelles. Si le monde avait à présent connaissance de l'existence des vampires parmi eux, d'autres créatures devaient elles aussi, et sans le moindre doute, survivre dans l'ombre de l'Humanité. Personne ne vit rien venir. Pas même le Seigneur des vampires qui, à tort, se pensait intouchable du haut de son trône maudit. Et pourtant... Les créatures furent trouvées puis enfermées dans des prisons. Séquestrées en attendant le jour du Jugement Dernier. Dans la discrétion la plus totale, on fit construire une muraille indestructible tout autour de l'Irlande. Haute de vingt-cinq mètres de haut, électrifiée et infranchissable, elle ne montrait aucune porte de sortie. Il aura fallu trois ans à l'Humanité pour bâtir cette prison à ciel ouvert, grande de la taille de l'Irlande toute entière. Trois ans pour avouer à son peuple l'existence de toutes ces créatures monstrueuses, créant une panique mondiale et une cohabitation impossible. Les hommes, terrorisés, laissèrent parler leur instinct de survie. Dès lors, c'était chasser ou être chassé. Et leur choix était fait.

Trois ans pour détruire un pacte. Vieux secret de presque cinq milliers d'années. Ce fut sans compter ce bâtiment en béton construit en plein centre de l'Île. Immense immeuble sans fenêtre et ne possédant qu'une seule porte d'entrée. Prison, laboratoire. Personne ne peut réellement définir sa fonction. Un certain nombre de créatures y furent enfermées afin que les hommes puissent les étudier. Eux et leur comportement. Leur système mais aussi leurs faiblesses. Des scientifiques furent engagés, venant du monde entier afin de participer à leur éradication. Ils inventèrent des maladies, des virus, ayant pour but de contaminer la population surnaturelle prisonnière de l'Irlande... Il n'aura fallu qu'un seul homme, une seule fuite, pour conduire les créatures surnaturelles à leur propre perte. Aujourd'hui, chacune d'entre elles est vouée à finir au cœur de ce nouvel Enfer. Alors qu'ils s'étaient toujours sentis puissants, au sommet de la chaîne alimentaire, ce sont eux désormais les victimes. Ce sont eux, les proies. Ce sont eux que l'on chasse.

En 2043, l'organisation mondiale ayant fait de l'Irlande une prison donna l'assaut sur River Crow. Avec cela, le commencement d'une nouvelle ère débuta . Le gouvernement mit la ville sans dessus dessous en la bombardant. En conséquence, de nombreuses victimes trouvèrent la mort parmi les hommes mais également parmi les vampires. Une liste des têtes importantes à faire tomber leur fut donnée ; dessus, le nom de Léandre McGuinness ainsi que celui de son frère, Wellan Von Bürgstag. Affaiblis grâce à des rayons US, presque au bord de la mort, l'organisation les conduisit en plein cœur de Tullamore. Ville dans laquelle se trouvait leur prison expérimentale. Torturés et blessés, le dirigeant de la race caïnite fut anéanti en une fraction de seconde. Les hommes reprirent aisément le pouvoir sur l'Irlande et forcèrent d'autres créatures à en devenir les prisonnières. Les habitants de l'Île furent condamnés par le même châtiment. Sacrifiés pour le bien de l'Humanité. Sacrifiés dont la longévité de vie ne tenait plus qu'à un fil. Pourtant le respect, les lois et l'entraide ont su se montrer imprévisibles et survivre malgré le chaos ambiant.

Complètement abattus, Léandre et Wellan furent libérés afin qu'ils puissent s'établir au nord de l'Irlande, à Belfast. Après un an d'enfermement au sein du nouveau monde qui était le leur, en plein cœur d'une Irlande détruite ; mise à feu et à sang par des créatures dont ils n'avaient jamais entendu parler, les deux frères se serrèrent enfin la main après des centaines d'années de guerre. Ils se promirent de se protéger mutuellement. La survie des leurs ne dépendait plus que d'eux désormais. C'est alors qu'ils convoquèrent les dirigeants des autres races afin qu'ils puissent se réunir autour d'une table. Léandre et Wellan, représentants des vampires. Aindreas, Aodh et Daryl An'Sionnach, représentants des lycans. Amarok Donoma et Scott Boyle, représentants des hommes. Willow et Holly Osborn, représentantes des polymorphes et enfin, Lahja et Heikki Vehviläinen, venus de Finlande, représentants des sorciers. Ils prirent tous le temps de discuter et de trouver un arrangement. L'Irlande était assez grande pour eux tous. De leur sang, tel qu'avaient pu le faire autrefois leurs Créateurs, ils signèrent une trêve qui allaient leur permettre à chacun de vivre au sein d'une partie de l'Île. Cet accord divisa l'Irlande en cinq zones. Cette trêve, bien que faible, fut nécessaire à la survie de chaque peuple. En s'alliant entre eux, les dirigeants pourraient avoir l'opportunité de faire tomber l'organisation de Tullamore. Ils pourraient ainsi libérer leurs frères et sœurs enfermés. L'Île des Damnés n'aura jamais raison d'eux. L'Humanité ne l'emportera pas car l'instinct de survie et le droit d'exister siègent également en eux.

Bienvenue en Irlande. Bienvenue aux Damnés. Bienvenue sur l'Île. Bienvenue... En Enfer.

Crédits

Intrigue I : Le Vaccin K-089

Nous sommes en aout 2045. L’été est chaud en Irlande et les tensions sont à leur paroxysme. Le virus K-089 s’est emparé de Belfast est plus d’une centaine de vampires est touchés par celui-ci, mourant dans une véritable agonie qui dure des semaines. La race vampirique va au plus mal et craint de voir son éradication totale de la surface de la terre. Pénurie de nourriture, maladie, capture intempestive par les hommes de Tullamore, ils sont pris en chasse, constamment, se retrouvant à la tête de la liste noire de l’organisation. On veut trouver leur secret, comment un être peut-il marcher, penser, manger, boire, vivre tout simplement alors que l’intégralité de son organisme est morte ? On en veut à leur immortalité, on se sert d’eux comme de véritables objets d’expérience. Les créatures doivent riposter avant que les intérêts des hommes détruisent l’intégralité d’une race.

La Coalition a été signée et tous se doivent de la respecter. Beaucoup prennent alors le chemin de Belfast, se réunissant afin d’aider leur allié. Les loups, convaincu par Aodh que leur sang peut aider les immortelles acceptent de leur donner de leur sang afin d’aider Jayden à trouver la solution et le vaccin qui sauverait les siens. Les sorciers, guérisseurs, sont venus en force apportant des plantes aux vertus thérapeutiques afin de soulager les malades et de les aider du mieux qu’ils peuvent. Les humains font don de leur sang afin de calmer et d’étancher leur soif. Remplissant ainsi les frigos des banques alimentaires. Une alliance pour aider cette race autrefois tant redoutée. Le Roi est malade. Le Roi va mal. Et son frère est prêt à tout pour le sauver. Quitte a monopoliser l’intention de toute l’île. Peu importe où vous vous trouvez. Peu importe si vous avez pris le choix de rejoindre Belfast ou de rester pour protéger votre territoire. Car malgré ça, d’autres risques persistes ici en Irlande.

L’œil de Sauron est fixé sur Belfast, monopolisant l’intérêt de Polaris, mais pourtant, Tullamore reste l’ennemis numéro un et Tullamore est partout. Sans parler des nombreuses disparitions humaines causées par les Vaudous ou les Léviathans. La race humaine a tant qu’à elle d’autre chats à fouetter. Un nouveau clan s’est formé, sévissant dans les limbes. Un clan, dirigé par un certain Gunner. Un sadique qui veut posséder l’intégralité du territoire humain et qui n’hésite pas à exploser le crâne de ceux qui refuse de rentrer dans ses rangs à l’aide d’une batte de Baseball nommée Lucille. Peu importe que vous combattez le virus K-089 ou que vous combattez contre ces nombreuses autres menaces. Ici, votre vie, ne tien réellement qu’à un fil. A vous de trouver quelle sera votre rôle dans tout ce merdier…

RIVER CROWAvant que tout ne s'écroule

Au commencement, il y avait River Crow. Une ville d'Irlande du nord où il faisait bon vivre. Au commencement oui. Avant. Bien avant que ses terres ne soient transformées en royaume vampirique et l'humanité soumise au bon vouloir d'un monstre sans foi ni loi. Brisant ainsi l'harmonie régnant entre les hommes. Effaçant de leurs lèvres toute trace de sourires. Pour ne plus laisser place qu'à des cris et pleurs. Jusqu'à les dresser les uns contre les autres. Comment ? Mais tout simplement. Par la terreur. En instaurant une zone de non-droit pour commencer, puis surtout, en les divisant. Certains se battant pour leur liberté, tandis qu'un nombre incalculable d'entre eux adhéraient au régime de leur nouveau monarque.

Faible résumé. À l'origine, en l'an de grâce 1942, au cœur de la seconde guerre mondiale, River Crow était réputée pour sa splendeur. Mais aussi pour la jovialité et le sens de l'hospitalité de ses habitants. Sans parler du paysage. Digne d'une carte postale, sur tous les plans. Pittoresque, son centre médiéval en faisant l'une des plus belles villes du pays. Avec au loin, les ruines d'un château. Vestige de son passé, fier et conquérant. Seulement, trompeuses sont les apparences. Puisque de mémoire, aucune voix ne s'éleva lorsque la ville se retrouva assiégée. Pas par les allemands. Pas par l'ennemi, ou en tout cas, pas par celui auquel on pouvait s'attendre. Ni nazis, ni humains. Ceux qui sont venus ne respiraient plus. Enfants de la nuit, ils se nourrissaient de sang. Cruels. Pervers. Sans pitié. Rien de moins que des morts qui continuaient à marcher, sans avoir besoin de respirer. Mais voilà, cette guerre déchirant le continent européen de part en part leur offrait une incroyable opportunité de commettre un véritable massacre sans pour autant attirer l'attention des autorités. À leur tête, un dénommé Léandre McGuiness. Fils de Caïn, ou le diable incarné. Tuant à l'aveugle. Femmes, enfants, vieillards. Que lui importait. Tout ce qui comptait pour lui se résumant à soumettre, avilir, réduire en esclavage les hommes.

Cachées dans les sous-sols du manoir de la famille An'Sionnach, quelques âmes tentèrent d'échapper au massacre. Dans un journal retrouvé sous une lame de planché, une femme a raconté :

« Ils approchent, le bruit de leurs pas se fait de moins en moins sourd. Ces mots que je couche sur le papier seront les derniers. Que Dieu nous prenne en pitié. Des cris résonnent dans tout le Manoir et un dénommé Callan semble donner des ordres aux hommes qui l'accompagnent. Ils vont nous retrouver, ce n'est plus qu'une question de minutes. William est blotti contre moi, il s'est endormi. Dieu merci. Je n'ai pas à affronter son regard. Mais pour combien de temps encore ? Chaque seconde s'écoulant me paraît être plus courte que la précédente. Mon cœur ne cesse plus de battre, je suis terrorisée. Mes yeux grands ouverts scrutent l'obscurité. Le moindre mouvement me fait sursauter. Par moment, il me semble voir des ombres sortir des ténèbres. Je crois qu'ils sont là, nous paniquons toutes. William s'éveille, il se met à pleurer. Adieu mes amours, nous nous retrouverons au paradis »...Extrait 1942, journal de Pamela Andrews.

Combien de familles exterminées ? Combien d'existences et de destins brisés ? Dans le silence d'une nuit sans fin, quelque part aux portes de l'éternité. Dont les jours incertains interdisaient aux rares survivants tout espoir de revoir le soleil se lever. Pas plus d'ailleurs, que d'envisager de meilleurs lendemains. Et pourtant. La vie finit toujours par reprendre ses droits. Envers et malgré tout. Même si cette nuit-là, fût l'une des pires nuits de l'histoire de l'humanité. Même si lors de cette nuit d'horreur, les sbires de Léandre McGuinness se livrèrent au plus tragique des génocides. En mettant à morts des milliers d'innocents. Les clouant sur des planches et exposant leurs dépouilles au su et au vu de tous à l'entrée de la ville. Dans ce champ qui est devenu le champ des crucifiés. Telle la terre des damnés. Même si…

◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Même si la vie reprend toujours ses droits. Toujours. Le siècle suivant en fut le témoin. En effet, de 1942 à 2042, les hommes durent réapprendre à vivre. Dans un nouvel environnement, avec de nouvelles lois et règles auxquelles se conformer sous peine de représailles. Désormais, plus aucun humain n'était autorisé à quitter l'enceinte de la ville. Sauf mort. Léandre McGuiness, installa ses quartiers au sein du manoir. Blasphémant et réduisant l'esprit de la famille An'Sionnach à néant. Soulevant colère et indignation chez les générations suivantes. De sorte qu'un vent de rébellion commença à souffler parmi la population. Dans la rue, les murs se mirent à avoir des oreilles et les briques à parler. Mais de son trône, le monarque ne put se résoudre à y prêter garde. N'avait-il pas soumis les hommes à sa volonté ? Son royaume n'était-il pas peuplé d'esclaves terrorisés ? Voyons, il n'avait absolument rien à redouter. Maître du jeu, il lui suffisait d'un claquement de doigts pour faire taire la rumeur. Rumeur qui bientôt devint clameur. Et pour cause…

Après la tempête, souvent vient le calme. Pile à ce moment précis où la surface de l'eau cesse enfin de s'agiter, ne serait-ce que l'espace d'un instant. Cet instant durant lequel l'espoir se répandit comme une traînée de poudre prête à s'embraser. Grâce à un homme. Le frère de Léandre McGuiness en personne. Autrement dit, Wellan de Bürgstag. L'instigateur de la rébellion, fondateur et grand patron de la fondation MacGregor. Au sein de laquelle humains et vampires se réunirent afin de former une coalition. Des forces alliées, qui n'eurent d'autre choix que de cohabiter ensemble.

Parce-que non, tous les vampires n'étaient pas mauvais. Humanistes convaincus pour beaucoup, en quête de rédemption et de pardon pour d'autres, abandonner les hommes à leur sort relevait de l'impossible. Aussi nombreux furent ceux qui vinrent s'installer à River Crow après avoir pris contact avec le leader de la rébellion. Pour aider. Pour se battre. Pour mourir.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘

2042, tout bascula. La propagande destinée à attirer toujours plus d'humains en Irlande battait son plein. Jour après jour, de nouveaux arrivant posaient leurs valises à River Crow sans se douter de ce qui les attendaient en réalité. Loin du paradis promis sur les prospectus et publicités passant à la télévision. Pas de fleurs. Pas de souveraineté économique. Ici, comme ailleurs, il n'y avait que la guerre. La souffrance. Les inégalités et la puanteur des cadavres en état de décomposition. Bienvenue. Pour entrer, il s'agissait en premier lieu de traverser le champ des crucifiés. Après ? Avec un peu de chance, on survivait. Dans le pire des cas, on finissait esclave au manoir. Enlevé. Enfermé dans un cachot. Battu. Violé. Enchaîné. Jusqu'à ce qu'un maître ne vienne réclamer sa propriété. Son nouveau jouet. Triste constat. Derrière les murs du manoir ? Des hommes et des femmes venus de tous les horizons. Rebelles tombés au combat. Simples civils, se trouvant juste au mauvais endroit au mauvais moment. Prisonniers politique. Sans distinction. Tous unis dans l'adversité. Ou presque. Puisque comme dans toute guerre, celle déchirant ce coin de l'île compta aussi son lot de traîtres. D'humains convertis à la cause vampirique. N'hésitant pas à planter un couteau dans le dos de leurs frères.

Ceux-là furent durement punis. Peu en réchappèrent pour dire vrai. Fatigué de subir le joug de Léandre, la rébellion décida de donner l'assaut. Profitant de la célébration du centenaire de la prise de River Crow. Du haut de son piédestal, McGuiness ne vit rien venir. Et pris à son propre piège, il faillit bien y laisser sa misérable vie. Dans les larmes et le sang de ceux-là même qu'il se plaisait tant à opprimer. Comme quoi. Une seule soirée peut parfois suffire à faire basculer la balance. Il avait voulu montrer au reste du monde et aux siens sa toute-puissance, sauf que. Les hommes eux, ne l'entendaient pas de cette oreille. Menés au combat par le descendant direct de la famille An'Sionnach : Aindreas, chef de la rébellion humaine, les membres de la coalition attaquèrent. Par le sud et le nord. Prenant de front et à revers l'ennemi. Sans sourciller. Au sacrifice de leurs propres vies. Le cœur battant à l'unisson. Cette nuit là marqua un tournant dans l'histoire de River Crow. Cette nuit-là, ce fut les vies de cinq cent martyres proclamés qui furent épargnées. Hélas, toute médaille possède ses revers.

Léandre McGuiness voulait célébrer sa victoire, il lui fallut essuyer une défaite cuisante. Au point de devenir la cible de toutes les moqueries. Déjà, les murs de son petit univers étriqué se fissuraient. Au matin du 26 août 2042, ce ne fut plus que des cris de joie qui raisonnèrent dans les rues de la ville. Des cris de bonheur. Certains pleurant la perte d'un proche, mais souriant à la promesse d'une liberté si proche d'être retrouvée.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Victoire ou simple illusion ? Mirage éphémère…

Cinq mois s'écoulèrent. Cinq mois durant lesquels des affiches et des messages d'espoir furent placardés sur les murs. De partout dans les rues. Janvier 2043. Les rangs de la rébellion n'en terminaient plus de grossir, tandis que de son côté, McGuiness préparait sa riposte. En faisant venir des vampires de tous les royaumes vampiriques dans l'intention de lui prêter main forte. Des quatre coins du monde. Pendant que dehors, on continuait de crier liberté. Liberté…

Sans se soucier de savoir ce qui se tramait par-delà les remparts de la ville. Au loin. De là où la douce clameur de la victoire se transforma brusquement en rugissement. Celui des bombes s'abattant sur tout ce qui vivait. Vampires et humains. Mettant fin à des guerres internes de la manière la plus violente qui puisse être. Renvoyant les hommes, au sens général du terme, à des considérations bien plus essentielles. Survivre. Enterrer les rancœurs...

Des bombes ? Mais pourquoi ? Qui...où...dans quel but ? Pour le savoir, il faudrait reprendre les choses du départ. La rébellion pensait avoir gagné. La rébellion se trompait. La défaite n'avait rendu que plus déterminé le roi des vampires à détruire l'humanité. Haineux. Assoiffé de vengeance. Machiavélique et brillant, un plan des plus tordus naquît alors dans son esprit. Un plan qui comportait plusieurs phases. La première, organiser une réunion du Conseil Mondial Vampirique. La première du genre à River Crow. Réunion au cours de laquelle tous les fils de Caïn représentant leur race à travers le monde furent conviés à se réunir. La deuxième, attirer toutes les têtes pensantes de la Fondation au manoir. Wellan de Bürgstag, son second et d'autres. Histoire de faire diversion. La troisième, donner l'assaut sur le vieux quartier. Le QG des rebelles. La seule zone hors de contrôle et dangereuse pour tout partisan qui oserait s'y aventurer. Donc, pendant que les uns s'asseyaient à la table du Conseil, soi-disant pour prendre part au procès d'un traître supposé à leur race, les autres durent faire face à une invasion partisane dans leurs rues. Vitrines brisées, voitures incendiées, grabuge et casse en tout genre. Beaucoup de blessés aussi. Particulièrement dans les rangs de la rébellion. Et oui. Gagner une bataille, ne signifie pas gagner la guerre. Le vieux quartier a été repris par les forces du régime en place. Laissant cette partie de la ville à feu et à sang, rebelles et vampires opposants dans un état second. Affligés. Désorientés…. En mars 2043.

Suite à cela, la rébellion avait dû panser ses nouvelles blessures. Tant bien que mal. Obligée d'accepter la défaite et de voir les hommes de Léandre envahir leurs rues. Leur territoire. Hélas, déjà la fin des temps frappait à leur porte. De partout, en Europe, en Orient, en Amérique et ainsi de suite, la chasse aux monstres était ouverte.

Ouverte, depuis les années 2040 en réalité. Mais nul à River Crow n'avait eu vent que l'humanité connaissait ses petits secrets. River Crow, ou l'Irlande toute entière deviendrait donc une prison à ciel ouvert. Ayant pour prérogative d'accueillir toutes ces créatures qui depuis des siècles vivaient à l'abri des regards indiscrets. Vampires. Lycans. Sorciers. Ainsi les hommes en avaient décidé. Au jour un, il y eut des bombardements. Entre la fin juin et début juillet 2043. Le premier bâtiment visé fut le manoir. Le gouvernement ne se souciant guère de faire de différence entre vampires et humains. Au jour deux, vint le tour de la fondation. Les bombardements se durcissant et laissant des cratères fumant en lieu et place. Au troisième jour, ce fut l'intégralité de la ville qui se retrouva sous le feu des bombes. Chaque seconde, de nouvelles détonations se faisant entendre. Au milieu du chaos, des hurlements de détresse venant se perdre dans l'agitation générale. Des corps gisant sous les gravats et les décombres. Visages ensanglantés. Membres arrachés. Le feu ravageant ce qu'il restait des structures tenant encore debout.

De fait, il avait fallu fuir. Mais fuir pour aller où ? Chaque aurore menaçait de tuer davantage de vampires. Chaque nuit, de voir plus d'humains se faire vider de leur sang. Réveillant même chez les plus pacifiques des instincts primaires. 2043, ou la fin d'une époque. Tant de vies sacrifiées pour le bien de l'humanité. Désormais, River Crow n'était plus qu'un amas de ruines. Vivant et survivant au rythme des bombardements. Léandre McGuiness et Wellan de Bürgstag enlevés. Enfermés. Détenus à la prison de Tullamore. Sujets d'expériences. Alors qu'on abandonnait les humains sans envisager une seule seconde de les évacuer. Ils avaient vécu avec les vampires des décennies durant ? Qu'ils continuent.

Dès lors, les irlandais furent considérés comme des complices. Qu'ils sachent ou pas. Qu'ils aient aimé un vampire ou qu'ils les aient combattus de toute leur âme. L'humanité refusait de regarder son propre reflet. D'accord. L'homme était bon, le monstre mauvais. OK. Mais que chacun balaie devant sa porte avant de juger.

Finalement, ceux qui avaient survécu quittèrent ce cimetière qu'était devenu River Crow pour rejoindre le centre de l'île. Pour reconstruire. Pour tout recommencer à zéro…

5 juillet 2043
Date importante du calendrier.
Jour à fêter, un jour marquant le début de la paix
paix internationale

La paix. Mais à quel prix ? La maladie, la famine, le deuil que portaient les survivants en repensant à leurs disparus. La paix. Au prix du sang et des larmes versés. La paix. Celle que l'humanité avait réussi à conquérir, devenant à son tour le monstre. Ce monstre légitime et dont la bonne conscience avait à son tour commis le pire des crimes…

River Crow. 1942 – 2043. RIP.

THE DEMON'S RACELes jeux, l'humiliation des races pour l'amusement des hommes.

En l’hommage du 5 juillet 2043 l’organisation de Tullamore organisa une journée qui marquera les esprits des hommes du monde. La Demon’s Race marque un point important dans l’histoire. Enfermés dans les décombres de la ville de River Crow, quatre représentants de chaque race se voit contraint de se battre à mort. Vampires, Lycans, Sorciers, Créatures et même humains s’affrontent dans une lutte sans merci. Une seule règle. Il ne doit rester qu’un seul survivant. Les humains ont été déterminé comme participants afin de véritablement marqué les esprits. Considérés comme « traîtres » pour avoir vécu parmi les vampires, ils sont mis dans le même bateau que les autres.

La purge

Deux semaines avant la date fatidique, les hommes de Tullamore viennent en convois chercher les quatre membres qui représenteront chaque race. Chaque nom est alors méticuleusement tiré au sort lors de cette journée qui est retransmise dans le monde entier afin que tous puissent voir le visage de leur futur « champion ». La désertion est impossible. Les détenus étant tous répertoriés, chacun peut avoir la malchance de participer à la cérémonie. Une fois les noms tiré les participants sont emmené (souvent de force) afin de rejoindre Polaris.

Deux semaines d'entrainement

La Demon’s Race est la cérémonie mondiale actuelle. Il est dont utile de faire de cette cérémonie quelque chose d’extrêmement médiatique. Afin de remporter un maximum d’argent, les participants se voit être sponsorisés et les hommes paris alors sur les favoris. Pour faire leur choix, durant deux semaines ils sont contraint de se battre, de montrer leur valeur, leur qualité. On les filme constamment, les interroge. C’est à celui qui sera le plus convaincant. Plus le participant obtient des sponsors, plus il augmente ses chances de survie. En effet, les sponsors ont le droit de les aider durant le combat en leur envoyant vivres, armes et médicaments.

La cérémonie de lancement

La veille des débuts des jeux, une grande cérémonie est organisée afin de festoyer et de célébrer l’ouverture de la Prison. Les participants sont alors montrés en spectacle, défilant devant les caméras, habillé par les meilleurs stylistes de Tullamore, ils ont pour ordre de faire le show, de se montrer, et d’encourager les foules à suivre l’événement. C’est à vrai dire leur unique chance de passer pour plus humains qu’ils ne le sont. Pour les autres races non humaines évidement.

Les jeux

Les jeux peuvent se dérouler sur une période pouvant aller de 24h à une semaine. Durant ce temps les participants se retrouvent enfermés dans les ruines de la ville de River Crow afin de mener un combat à mort. A la fin des jeux, il ne doit rester qu’un seul survivant. Le gagnant. Les jeux sont mondialement retransmis sur les écrans des hommes et font objet de l’évènement le plus mondialement regardé. Encore plus important que les jeux olympiques, la Demon’s Race est devenu l’évènement à ne pas manquer.

Le gagnant

Le gagnant est vu comme un héros au regard du monde. Pourtant il n’est pas relâché dans la nature. Il devient une personne très médiatique qui représente la Demon’s Race et se voir placé comme étant l’un des représentant des jeux. Durant l’année il retourne vivre parmi les siens mais se voit contraint de retourner à Polaris durant l’événement.

Les races

Les humains

Qui sont-ils ?

Les humains, anciens habitants d’Irlande, ou plutôt, des hommes laissés pour compte, des sacrifiés pour le soi-disant bien de l’humanité. Tous ont été enfermés là par défaut. Impossible de faire évacuer autant de personnes, voilà ce qu’ils ont dit. Aujourd’hui, on les a simplement réduits en état de bétail pour une raison qui leur est bien abstraite. Parce qu’eux ont appris à vivre dans ce monde, parce que eux ont réussis à survivre, et au final, ils ont sans doute bien plus d’honneurs que tous ces lâches qui se cachent de l’autre côté de la barrière. Des lâches, qui parfois débarque sur l’île, laissé passer en main, des scientifiques, des gardes, des hommes engagés par l’organisation pour s’assurer qu’aucun débordement ne s’y passe. Des enfoirés chassés pour être du mauvais côté et pour ne pas aider les victimes de ce complot complètement aberrant.

NB : Le groupes des humains est divisé en trois sous-groupes : Les chasseurs, les survivants, et l’organisation de Tullamore.

Noms importants

- Scott Boyle et Amarok Donoma : Protecteurs de Riverdall et leaders des chasseurs.

- Arizona Clarke : Gagnante de la première édition de la Demon's Race.

Les chasseurs

Les chasseurs, pour la plupart des anciens rebelles de River Crow, se battent pour préserver le minimum de liberté qui leur reste. Contre le système de Tullamore, autrefois ennemis des vampires, ils sont aujourd’hui alliés avec certains d’entre eux et sont de fervents partisans de la coalisation entre les races. Dirigés par le jeune Amarok Donoma ainsi que Scott Boyle, ancien second de la rébellion, ils sont des combattants hors norme. Leur instinct de survie est un atout. Capables de vivre par eux-mêmes, ils savent se battre, manier des armes, blanches ou à feu, et la nature n’a plus de secret pour eux. Ils chassent pour manger, savent faire du feu pour se réchauffer. Habitant dans les Limbes, en plein cœur de l’Irlande, ils font la guerre à l’armée de Tullamore. Ils protègent les leurs, n’ont pas peur de tuer un Léviathan, une Goule ou un sorcier Vaudou pour protéger leur peuple. Ils ont réuni la plus grande partie des habitants d’Irlande et leur ont juré de les protéger jusqu’à la mort.

Les survivants

Habitants d’Irlande, ou simples personnes en vacances, peu importe qui ils sont, ils étaient surtout là au mauvais endroit, au mauvais moment. Sacrifiés pour le soi-disant bien de l’humanité, on les a enfermés ici pour des raisons complètement abstraites pour eux. Ce sont des femmes, des hommes, des enfants, des gens qui essayent aussi bien que mal de survivre dans ce nouveau monde. Ni combattants, ni membre de l’organisation, ils habitent dans les différents villages qui peuple désormais le centre de l’Irlande. Ce sont des fermiers, des bricoleurs, des ingénieurs, chacun a son rôle à jouer dans la survie des uns et des autres. Placés sous la protection de chasseurs, certains sont d’anciens esclaves du manoir de River Crow qui veulent se réinsérer dans une société nouvelle.

L'organisation de Tullamore

Scientifiques, gardes, Chancelier ou bien membres du conseil, ces hommes sont la cause de l’existence de l’île et de la fermeture total de l’Irlande. Ils ont mis en œuvre cette prison, l’ont construite, l’ont créée, sont les créateurs du virus K-089. Ils n’ont eu aucun scrupule à sacrifier un pays entier pour enfermer des créatures jugées comme étant dangereuses pour le bien de l’humanité. Dirigée par le chancelier Victor O'Brian, l’organisation se veut être pour l’heure sans faille. Planqués du haut de leur tour de garde tout autour de l’île, bien au chaud entre les murs de la prison de Tullamore ou complètement hors de portée dans la tour de contrôles à Polaris, ils organisent absolument tout. De l’annonce des jeux pour distraire le monde, à l’extermination total de certaines des races, ils se croient intouchables, invincibles, le monde entier leur fait confiance malgré leur cruauté sans nom. En réalité, ils prônent la peur, l’oppression et ont plongé l’intégralité des pays de la planète dans la paranoïa et la crainte.

Les Immaculés

On pourrait les classifier comme étant de simples victimes, comme les hommes de Riverdall. Mais ils ont choisi une bien autre direction. Dirigés par Reagan et sa bande, mais également par les Undead, ils forment un groupe de rebelles anarchistes. Contre Tullamore, mais également contre la coalition, les Immaculés, n’ont ni Dieu ni maitre, si ce n’est qu’ils suivent leurs propres règles. Ils n’ont aucun scrupule à s’en prendre aux innocents des limbes, les dépouillant de tous leurs biens; de leurs armes, de leurs vivres, mais également de leurs médicaments. Mais les hommes ne sont pas les seuls à y passer. Les Immaculés s’en prennent à tous ceux qui ne sont pas dans leur camp. Pour la plupart ce ne sont que des hommes en colère, roulés par Tullamore, ou simplement prétendant bouffer les autres avant d’être bouffés, pour eux, leur liberté ne dépend que d’eux. Ils sont alimentés par leur haine, leur colère, leur instinct de survie. Les Immaculés sont les nouveaux ennemis de tous. Ils se cachent, là, bien planqués dans leur forteresse à Kilcormac, se pensant invisibles. Mais un jour le contre coup tombera, ce n’est qu’une question de temps.

Les vampires

Qui sont-ils ?

Résidant au nord de l'Île, plus particulièrement dans la ville de Belfast, les vampires autrefois divisés par d'anciennes querelles sont aujourd'hui tous alliés par nécessité. Leur histoire est ancestrale et leur hiérarchie était d'une droiture imparable malgré leur nature meurtrière. Mais que reste-t-il de tout cela à présent ? Pas grand chose, pour être honnête. Le Roi n'est plus. Les clans se sont dissous. Le Conseil, autrefois important, n'existe plus. Les vampires sont les créatures les plus chassées par l'armée de l'organisation mais aussi les plus recherchées. Leur immortalité, les vertus de leur sang ainsi que leur force intriguent les scientifiques désireux d'en percer les nombreux secrets. Durant longtemps, les enfants de la nuit étaient au sommet de la chaîne alimentaire. De nature pourtant nobles, ils sont en guerre contre tous, tâchant de survivre tant bien que mal avec le peu de sang qu'ils parviennent à trouver. Leur beauté d'antan s'est évanouie. Tous remis au même niveau, ils n'ont plus aucune loi ni aucun maître. Toutefois les vampires restent fidèles à leurs traditions ainsi qu'à leur histoire, continuant à se fier – pour la plupart – aux avis de deux frères autrefois déchirés. Léandre McGuinness et Wellan Von Bürgstag. Si certains désirent attaquer l'organisation de Tullamore, d'autres restent plus pragmatiques et préfèrent attendre le bon moment pour s'échapper. Leur allégeance aux dirigeants reste fragile et faible... Et un vampire qui a faim reste un vampire instable. Donc, dangereux.

Noms importants

Léandre McGuinness : ancien Roi des vampires et dirigeant de River Crow.

Wellan Von Bürgstag : ancien dirigeant de la Fondation McGregor.

Morphologie

De nombreuses légendes racontent un peu tout et n'importe quoi à propos de cette race. En réalité, certaines sont très loin de la réalité. Le vampire est, avant toute chose, une créature humanoïde. Du moins, il ressemble de manière flagrante. Il marche, il pense, il parle. Toutefois, en son intérieur, tout est mort. Cette créature ne respire pas. Même s'il peut parfaitement en simuler le mécanisme. Son cœur ainsi que le reste de ses organes ne fonctionnent plus. Le vampire possède toutes les caractéristiques d'un être imaginaire mais pourtant personne n'a encore pu expliquer le phénomène de son existence. Nul ne sait pourquoi ils existent. Cependant, ils sont bel et bien présents. À la différence de ce pense beaucoup de personnes, il possède un reflet dans le miroir. Il peut se contempler et reste un individu concret et réel. Il lui est possible de manger, comme tout autre humanoïde, mais la nourriture humaine ne lui fera pas le moindre effet et ne l'aidera pas à contenter sa faim. Par contre, au vu d'un système digestif complètement hors d'usage, il lui est impossible d'en absorber de grosses quantités. Dans ce cas, comment fait-il pour évacuer la nourriture ingéré allez-vous me dire ? Certaines recherches scientifiques prouvent que cette nourriture disparaît dans les méandres de son organisme presque instantanément... Dans le fond, le vampire n'a en lui-même rien de très réaliste.

Alimentation

Ils se nourrissent de sang et uniquement que de sang. Ce liquide parvient à leur couper toute faim. Qu'il soit animal ou bien humain ; pour survivre, l'hémoglobine leur est indispensable. À la différence du genre humain, un repas par nuit lui suffit amplement. Le corps humain contenant en moyenne cinq litres de sang à lui seul, l'absorption de quatre litres peut leur suffire. Toutefois, certains vampires peuvent se laisser par plaisir et en ingérer plus de vingt litres par soirée. Le sang animal les aide à se sustenter mais le sang humain leur reste plus nourrissant. Celui d'une bête quelconque les laissera sur leur faim. Quant au sang des défunts, il est supposé qu'il n'a d'effet sur eux qu'en tant que poison. Cependant, ce ne sont que des foutaises. L'hémoglobine des morts leur est tout bonnement infect, au vu de sa température froide mais ne sera jamais la cause d'une de leurs indigestions. Toutefois, les goûts et les couleurs ne se discutent pas et il n'est pas négligeable qu'un enfant de la nuit parvienne à savourer ce genre d'hémoglobine. Gardez tout de même à l'esprit que la plupart des vampires aiment boire leur sang chaud. Certains le réchauffent même au micro-ondes, même si la meilleure façon de le réchauffer reste via une bonne vieille casserole. Mais cela demande un peu de patience et avouons-le, peu d'entre eux sont dotés de cette capacité.

Capacités et endurance

C'est un être immortel mais pas aussi invulnérable que l'on peut le penser. Si sa rapidité et sa force sont supérieures à celles des hommes, il possède toutefois quelques faiblesses pouvant lui être fatales. Sa grande souplesse lui permet d'avoir des gestes nets et précis. Quant à ses réflexes, ils sont imperturbables et ceci le rend plutôt compliqué à abattre. Il faut bien l'avouer. Rare est l'homme ayant réussi à tuer un vampire à lui seul... Mentalistes dès la naissance, ils peuvent lire dans vos pensées. Ce qui leur facilite grandement la tâche en réalité. Chaque être de la nuit dispose d'un pouvoir propre mais il lui faudra l'acquérir et le maîtriser avec l'expérience ainsi que l'âge. À l'évidence, plus le vampire vieillit, plus il gagne en puissance. Cependant, aucun d'entre eux ne marche sur les murs ou les traverse, vole tel un oiseau et ne se transforme en chauve-souris. Il est, en apparences, tout ce qu'il y a de plus humain.

Comment tuer un vampire ?

Oubliez tout de suite l'eau bénite, les pieux dans le cœur ainsi que l'ail et le crucifix. Ce ne sont que des légendes inventées de toutes pièces. Assassiner un vampire est loin d'être une tâche aisé. C'est bien pour cette raison qu'ils sont craints. Chaque vampire peut entrer où il veut et quand il le veut. Et ce même si vous accrochez des choses religieuses un peu partout. Il n'existe que trois méthodes capables d'anéantir un vampire : le soleil (mais plus particulièrement les rayons UV), le feu ainsi que l'indémodable décapitation. C'est à vous d'opter pour l'option la plus efficace. Le reste ne servira pas à grand chose. Il est aussi utile de noter que le vampire ressent les effets de l'alcool ainsi que ceux de la drogue. Il est donc facile de l'affaiblir grâce à ces derniers avant de lui donner le coup de grâce.

Le virus K-089 : Cette horreur fut créée par les scientifiques de l'organisation. Il s'agit d'une maladie qui se propage dans l'organisme vampirique. Elle les affaiblit et en font des individus désorientés. Les victimes atteintes du virus peuvent également avoir de fortes hallucinations. Malgré la froideur cadavérique de leur corps, une forte fièvre les prend 48h après qu'ils soient entrés en contact direct avec le virus. Au-delà du simple toucher, il peut se transmettre par le sang. À l'heure actuelle, il n'existe aucun vaccin contre cette maladie, ayant déjà fait de nombreuses victimes au sein de la race caïnite.

Comment devient-on vampire ?

La plupart des légendes connues à ce propos sont correctes. Vampiriser quelqu'un est une chose assez simple. Le vampire se doit de boire le sang de la personne choisie pour ensuite lui faire boire le sien. Cet échange si particulier s'appelle l'étreinte. Cela dit, la nouvelle créature de la nuit ne sera officiellement vampire qu'après avoir bu sa première gorgée de sang humain. Cet acte le coupe définitivement de son ancienne vie mortelle. Devenir fils de Caïn est une étape extrêmement douloureuse. L'infant devient comparable à un supplicié tant l'expérience se déroule dans l'agonie. Il a l'impression de se consumer de l'intérieur, de se débattre avec une bête coincée en son intérieur alors que ses organes, mais surtout son âme, se meurt. Toutefois, il se peut que la Bête ne s'éveille jamais et que l'âme finisse par lui revenir. C'est souvent le cas des humanistes, qui ont réussi à préserver leur humanité malgré la damnation qu'incarne leur nature. Chaque être possède une vampirisation qui lui est propre et personnelle. Aucune d'entre elles ne se ressemble réellement. La seule certitude commune à chaque vampire nouveau-né, c'est que cette transformation n'est synonyme que de souffrance. Il est aussi utile de préciser que le lien entretenu entre un Sire et son infant est l'une des choses les plus puissantes qui puissent exister entre deux personnes. Ils sont liés pour l'éternité.

Les lycans

Qui sont-ils ?

Galway leur appartient ainsi que tout l'Ouest de l'Irlande. Les loups sont issus de plusieurs meutes, d'ici et d'ailleurs. Certaines d'entre elles se sont retrouvées enfermées sur l'Île pour avoir eu le simple malheur d'exister et ce malgré le fait qu'ils n'ont jamais désiré faire parler d'eux. C'est un peuple plus ou moins pacifique mais à cause de leur malédiction bestiale, les hommes refusent de leur accordeur leur confiance. À chaque soir de pleine lune, ils se transforment en cet animal dangereux et sanguinaire qu'est le loup. Cela dit, ils sont divisés en plusieurs clans mais vouent tout de même une allégeance certaine à leur alpha, autrement dit leur chef de meute. Aujourd'hui, tous les clans sont réunis en Irlande et tentent de vivre en harmonie. Ils sont dirigés par Aindreas An'Sionnach qui a été désigné à guider l'ensemble des loups détenus sur l'Île. Toutefois, certains d'entre eux ne le supportent pas et il n'est pas rare de voir la situation se dégrader. Certains loups, appartenant à des meutes opposées l'une à l'autre, s'abandonnent à des combats parfois mortels. Pacifistes, oui, mais avec certaines limites. D'autant plus lorsqu'on sait que l'alpha est déterminé à récupérer son territoire, son pays ainsi que sa terre natale. Comme il a souvent l'habitude de dire : Marre de l'oppression. Et dans ces conditions, il est pratiquement impossible de s'ennuyer à Galway.

Noms importants

On retrouve deux rangs principaux dans la hiérarchie lycanthrope. L'alpha, représentant le chef de meute et le bêta qui le seconde. Cela dit, un troisième rang existe. Il s'agit de l’oméga. Ce dernier est un loup solitaire qui n'est rallié à aucune meute. Souvent considéré comme un paria, il est fréquemment mis à l'épreuve lorsqu'il tente sa chance au sein d'un clan.

À savoir que plus la meute est importante, plus les loups de cette même meute sont puissants. Un oméga est donc naturellement plus faible et moins rapide qu'un loup intégré au sein d'un clan.

Aindreas An'Sionnach : alpha suprême, chef du clan irlandais.

Aodh An'Sionnach : bêta du clan irlandais, second de l'alpha du même clan.

Marianne et Mathias De Morangias : alphas français, proches et conseillers de l'alpha irlandais.

Bly Blackbird : alpha du clan amérindien.

Antony Bartoli : alpha du clan corse et italien.

Morphologie

Sous leur forme humaine, les loups sont tout ce qu'il y a de plus normal. À leur différence de leur température corporelle s'élevant à 39°c en moyenne. Cela leur vaut de ne pas être sensible au froid. Ils ont, en général, une excellente forme physique. Lors des soirs de pleine lune, ils prennent la forme d'un loup se voulant être relativement plus grand et plus féroces que les véritables loups. Leur taille peut facilement dépasser le mètre vingt au garrot. L'alpha et le bêta ont systématiquement une carrure plus imposante que celle des autres. Hors de ces fameuses nuits de pleine lune, il n'est pas rare de voir les yeux d'un loup virés au jaune ou de voir ses griffes pousser. Cela se produit souvent en cas d'accès de colère. Autre fait amusant mais totalement inutile : ils sont capables de transformer l'une des parties de leur corps (et une seule à la fois) au quotidien. L'une de leurs pattes ou bien leur queue, par exemple.

Alimentation

Non, les loups ne se nourrissent pas de cœur humain. Ils mangent, comme tout homme normal et ont exactement la même alimentation. Cela dit, il est vrai qu'ils ont une préférence certaine pour la viande. En temps de pleine lune, il faut bien avouer que les choses sont bien différentes. Rares sont les loups qui parviennent à se contrôler lorsqu'ils sont sous leur forme animale. Dès lors ils deviennent des chasseurs redoutables et leurs envies de chair fraîche prend le dessus sur absolument tout le reste.

Capacités et endurance

Lorsque le gène se déclenche en eux, les loups développent de fortes capacités. Ils deviennent très rapides et endurants. Ils peuvent courir sans s'essouffler. Leur force est elle aussi plus développée que celle du genre humain. Proches de la nature, ils réussissent à se déplacer sans bruit et se cachent souvent dans les arbres. Ils peuvent rester ainsi, silencieux et sans bouger durant des heures entières. Les loups possèdent également une certaine souplesse. Moins agiles et moins rapides que les vampires, ils n'en restent pourtant pas moins de redoutables adversaires. À la pleine lune, leur transformation est inévitable. Dans les débuts, elle se veut longue et douloureuse. D'une agonie violente, pour les plus novices d'entre eux. Malgré les années et l'expérience accumulée, il n'est pas rare de voir un loup redouter ces nuits de métamorphose. Cependant en cas de danger éminent, leurs iris d'un jaune métallisé ainsi que leurs griffes se dévoilent automatiquement. Il faut aussi noter que leur instinct est extrêmement développé. Suite aux blessures, leur cicatrisation est rapide et certaines plaies qui seraient fatales pour un homme ne le sont pas pour eux.

NOTES IMPORTANTES

Les loups ne possèdent que leurs capacités et leur endurance hors du commun. Merci de ne pas leur donner un pouvoir personnel. La liste ci-dessous concerne leurs aptitudes et ces dernières sont obligatoirement à respecter.

Capacités basiques à tout loup :

  • Force plus développée que celle d'un homme
  • Rapidité plus développée que celle d'un homme
  • Agilité plus développée que celle d'un homme
  • Cicatrisation plus rapide que celle d'un homme
  • Température corporelle plus élevée que celle d'un homme (résistance au froid)
  • Instinct naturel sur-développé (reconnaissance du danger)
  • Transformation animale lors de la pleine lune

Comment tuer un lycanthrope ?

Rien de plus simple. À la différence du vampire, le loup n'est pas immortel et a une longévité de vie égale à celle des hommes. Une lame dans le cœur, une balle dans la tête, la décapitation ou la mort par le feu sont toutes des options envisageables. En clair, tuer l'un des leurs n'est pas si compliqué que ça. Il suffit de viser leur tête ou leur cœur. Cela dit, un loup se remettra d'un coup de poignard dans le ventre. Peut-être pas dans l'immédiat mais sachez qu'après un certain temps, sa plaie se cicatrisera d'elle-même.

Comment devient-on lycanthrope ?

Il n'est pas possible de devenir un loup. Il faut naître ainsi. La lycanthropie est une question de génétique. L'enfant sera obligatoirement porteur du gène si ses deux parents le possèdent également. En cas de mixité, il aura une chance sur deux d'en hériter. Toutefois, le gène ne se déclenche pas de lui-même. Certains loups refoulés peuvent vivre avec sans pour autant l'activer. Alors comment s'active-t-il, ce gène ? Le processus est simple mais loin d'être sans conséquences puisque seule la mort est capable de libérer leur Bête intérieure. En effet, pour déclencher le gène, le loup se doit obligatoirement de tuer un être humain. Ainsi l'âme humaine peut se détacher de l'âme animale. Il ressentira ainsi une forte douleur abdominale et sa transformation à la prochaine pleine lune sera alors inévitable.

Processus de transformation

Il est important de savoir ce que ressent un loup lors de sa toute première transformation. L'acte est douloureux et ressemble à une véritable agonie. Les os se brisent et se disloquent. Ils s'allongent afin de permettre au squelette humain de prendre la forme du squelette animal. Le loup, quant à lui, reste parfaitement conscient lors de cette étape. Il peut sentir, dans les moindres détails, l'intégralité de son corps se modifier. La première transformation peut prendre des heures entières. Plus le loup sera habitué, plus la transformation sera rapide mais la douleur, elle, restera toujours présente.

Les sorciers

Qui sont-ils ?

Les sorciers résident au sud de l'Irlande, dans la ville de Cork. Proches du port et de l'unique sortie de l'Île, ils accueillent les détenus afin de les aider à s'adapter à leur emprisonnement soudain. En général, les sorciers conduisent les nouveaux arrivants auprès des leurs. Peuple respecté et de nature protectrice, ils sont proche de la nature ainsi que de leurs traditions. Toutefois, ils partagent tous des opinions différentes. Certains pensent qu'il faut se battre et que le pouvoir leur revient de droit. Selon leurs pouvoirs et leurs origines, ils sont divisés en plusieurs clans. D'un côté, ceux qui prônent le bien. De l'autre, ceux qui prônent le mal. Puisque le pouvoir est monté à la tête de certains êtres malfaisants. Pourtant, ils ont tout du genre humain. Considérés comme des montres par l'organisation à cause des pouvoirs dont ils sont doté, ils paraissent anormaux aux yeux de l'Humanité. Toutefois, il n'en reste pas moins mortels et parfaitement humains.

Noms importants

Lahja et Heikki Vehviläinen : représentants de tous les sorciers, ils dirigent les élémentaires scandinaves et siègent au conseil de la coalition.

Hécate et Salma Greendall : représentantes de la communauté magique wicca, elles nous viennent des États-Unis et plus précisément de la ville de Salem.

Sakpata et Hevioso : représentants de la communauté vaudou, ils sont adeptes de la magie noire et sacrificielle tout en s'opposant fermement à la coalition.

Comment devient-on sorcier ?

La magie ne s'apprend pas. Elle est innée. Il faut naître ainsi. Peu importe le clan, les convictions et même les croyances. Les sorciers se transmettent leur pouvoir de génération en génération. C'est une question de famille, de gènes. Leurs ancêtres sont la source de leurs aptitudes particulières et leurs lignées sont ancestrales.

Les clans

La planète est peuplée de plusieurs communautés magiques et chacune possède leurs propres capacités. Cela dit, sur l'Île, il n'existe que trois clans principaux. Ce qui oblige chaque sorcier à se retrouver en l'une d'elles. La première est la communauté des élémentaires, la seconde est celle des wicca et la troisième, quant à elle, est la communauté vaudou. Chaque communauté a ses propres aptitudes magiques.

Les élémentaires

Représentés par des sorciers scandinaves, les élémentaires sont des êtres pratiquant l'une des vieilles magies existantes. Possédant des pouvoirs liés à la nature, ils sont capables de contrôler la Terre ainsi que ses vertus. Toutefois, chaque sorcier ne peut contrôler qu'un seul élément parmi le feu, la terre, l'eau et l'air. Il est impossible qu'un sorcier puisse maîtriser tous les éléments à la fois. Connaisseurs en botanique, ce sont d'excellents soigneurs capables de reconnaître les plantes ainsi que leurs effets. Dotés généralement d'individus profondément pacifiques, ils furent les premiers à tenter la coalition de toutes les races. Ce sont également eux qui veillent au bien-être des nouveaux arrivants. Bien que leur but soit de protéger un maximum de monde, et ce toutes races confondues, ils sont en guerre contre les léviathans ainsi que les vaudous. Ils défendent leurs convictions d'une main de fer et sont prêts à mourir pour cette cause.

Si les élémentaires viennent d'un peu partout, ils sont toutefois originaires de Scandinavie. Leurs ancêtres étaient vikings et ont suscité de nombreuses chasses aux sorcières en raison de leurs connaissances assidues de la nature. Désignés comme étant d'horribles païens, l'Église les a toujours méprisé et c'est d'ailleurs probablement toujours le cas. Aujourd'hui, ce peuple est représenté par les Vehviläinen. Leur famille est l'une des plus ancestrales dans l'histoire de la magie. Ils sont connus pour leur droiture et leur équité. Ensemble, ils mènent leur peuple d'une main de fer glissée dans un gant de velours. Autrefois ennemis des vampires, ils sont à présent devenus leurs alliés pour le bien commun et participent grandement aux recherches concernant le virus K-089.

Les wiccas

Le peuple Wicca est issu des croyances païennes nordiques, celtes et gréco-romaines. Adeptes du chamanisme et du druidisme, ils sont eux aussi proches de la nature. En réalité, ils la respectent profondément et lui vouent un culte ancestral. Leurs pouvoirs reposent dans ce qu'ils appellent le Livre de Ombres. C'est un grimoire de sorts et d'enchantements. Ils tirent leur force des esprits de la Terre mais également de leurs ancêtres. Très proches des élémentaire au vu de leurs pratiques similaires, leur objectif premier est de protéger Mère nature autant que l'Humanité. La pratique de magie noire, quelle qu'elle soit, est strictement interdite au sein de la communauté. La pratiquer est passible d'un bannissement suivi d'une exclusion définitive du clan. Pour pratiquer leurs rites, ces sorciers forment un cercle sur le sol à l'aide d'une craie et usent tout autant de bougies que de plantes. Ceci est censé représenter les quatre éléments : la terre, le feu, l'air et l'eau.

Le clan est actuellement représenté par deux jumelles originaires de Salem, aux États-Unis. Issues d'une famille autrefois persécutée et chassée, elles ont créé leur propre communauté au sein de la Nouvelle-Orléans et ont ainsi perpétué leurs traditions. Aujourd'hui, sur l'Île, elles tentent de préserver un minimum de paix, bien qu'elles soient constamment en total désaccord avec les vaudous.

Les vaudous

Sekpata et Hevioso sont deux êtres sadiques et sans cœur. À vrai dire, il faut avoir un certain orgueil pour s'approprier du nom de dieux vaudous et s’autoproclamer gourous. En deux ans, les deux sorciers ont réussi à créer leur communauté malfaisante au sein de l'Irlande. Ils se sont installés sur l'Île d'eux-même et par pure envie. Ce sont des psychopathes. Ils n'ont pas beaucoup de conscience. Ensemble, ils pratiquent la magie noire et sacrificielle, faisant constamment appel à des forces très obscures. En elles, ils tirent leurs pouvoirs. Ils apprécient la torture et l'idée de propager le Mal. Leurs envies de conquête les aveuglent complètement. Engagés par l'organisation de Tullamore, ils ne sont là que pour instaurer un système d'oppression au sein de l'Île. Constamment en guerre avec les deux autres clans sorciers, ils attirent aussi les foudres des loups ainsi que des créatures. Cependant, les léviathans sont devenus leurs alliés puisque comme eux, ils aiment faire souffrir les autres. Les vaudous chassent régulièrement pour l'organisation. Ils traquent et persécutent certains détenus afin que ces derniers disparaissent derrière les murs de la prison expérimentale. Les vaudous sont partout et s'acharnent à gagner en puissance. Ils ne sont pas là pour faciliter la tâche et ce n'est un secret pour personne. Dominer par le Mal est la seule chose qui parvient à les intéresser. Cela les amuse.

NOTES IMPORTANTES
Toutes les capacités et pouvoirs liés à l'au-delà (spiritisme, communication avec les défunts) sont proscrits. La possibilité de possession spirituelle est elle aussi interdite. Sachez aussi qu'un sorcier ne peut faire revenir les morts à la vie ni même animer le corps des défunts afin d'en faire des êtres serviles. Ceci est valable pour chaque communauté magique. Tâchez de respecter ces consignes, merci.

Les démons

Qui sont-ils ?

Les démons peuplent les moindres recoins de l’île et peuvent se trouver dans n’importe quelle zone de l’Irlande. Ce sont des créatures nées du ventre de Lilith, la première réelle femme ayant foulé la terre. Dans les légendes juives qui se répandent au Moyen Âge, Lilith est présentée comme la première femme d'Adam, avant Ève. Mais étant une femme pleine de vices et de péchés, elle fut déchue et trouva sa place comme reine succube des enfers, laissant par la suite sa place à Ève auprès d’Adam. C’est elle qui engendra par la suite les démons, créatures tourmentant les humains et qui auraient, dit-on, donné naissance aux premières sorcières. Les démons sont capables de posséder un être humain, de le torturer mentalement tout en s’y attachant avant que ne vienne sa mort. Ils peuvent également passer un pacte avec eux si ces derniers cherchent à les invoquer par des rituels. En échange d’exaucer leur souhait de richesse ou d’amour, leur âme leur appartiendrait à leur mort pour les servir éternellement. C’est ainsi que la première sorcière a existé au Moyen-âge, il s’agissait d’un groupe de femmes humaines qui auraient conclu un pacte avec Satan et en échange de leur donner leurs pouvoirs, elles devraient lui obéir et accomplir les tâches qu’il leur ordonnerait. On dit que le premier sorcier est né de l’union d’une sorcière et d’un démon perpétuant ainsi la race. Il existe une hiérarchie aux enfers et chez les démons constituant la cour infernale. Mais il existe certains clans qui agissent indépendamment de l’ordre tout en semant le chaos sur leur passage.

Les sorcières sont leurs alliées pour la plupart. S’il y a quelques exceptions, la plupart les servent en échange de quoi leur pouvoir peut se voir amélioré. Elles sont la cause de leur venue sur terre en ouvrant la porte des enfers et leur permettant d’entrer dans le monde des humains suite à des rituels. Certaines sorcières les vénèrent et les démons se servent d’elles comme d’esclave ou de subordonné pour parvenir à entrer en contact avec les vivants. Pourtant il arrive qu’il y ait des mésententes entre certains clans de sorcières et certains clans de démons.

Morphologie

Un démon né de la cuve n’a pas de forme à proprement parler, c’est une entité qui est capable de prendre la forme humaine de la dernière victime qui serait morte à la suite d’un pacte. Il est possible pour les démons de posséder aussi un corps humain, mais cela ne serait qu’un simple refuge temporaire et pourrait être chassé par un prêtre ou des exorcistes du corps de la victime. Il est plus simple pour eux de prendre l’apparence d’une personne déjà décédée dont il a dévoré l’âme. Il est possible qu’un démon naisse de l’union d’un succube et d’un incube qui aurait fécondé une humaine et grandisse ainsi comme n’importe quel humain jusqu’à atteindre l’âge mature de 25 ans et garde la même apparence éternellement, mais ces cas sont plutôt rares.

Alimentation

Un démon n’a pas besoin de se nourrir de chair comme les goules ou de sang comme les vampires, il peut très bien vivre des millénaires sans rien avaler. Les démons se nourrissent la plupart du temps des péchés des hommes, de leurs peurs ou de leur âme constituant leur source d’énergie. Mais un démon peut très bien subsister sans jamais se nourrir bien qu’il sera très affaibli et incapable de garder une forme humaine sur terre.

Comment tuer un démon ?

Il est quasiment impossible de venir à bout définitivement d’un démon. S’il est possible de les affaiblir ou de les renvoyer dans le domaine infernal grâce à des exorcismes, on ne peut pas les détruire. Ils subsisteront aux enfers et perdront leur réceptacle humain qui leur permettait de fouler la terre. Mais il leur est possible de revenir à la suite d’un nouveau pacte avec un humain. Une autre solution est envisageable, celle de les enfermer dans une boîte, un coffre ou un objet qui sera par la suite maudit. Si quelqu’un venait à ouvrir la boîte dans laquelle ils sont prisonniers, le démon pourrait se libérer et hanter un lieu jusqu’à trouver un nouveau réceptacle humain.

Comment devient-on démon ?

Il faut naître démon, il est impossible de le devenir. La plupart des démons ont plus de deux-cents ans, il est rare d’en voir un de seulement quelques années fouler la Terre. Ils sont la création de Lilith qui est leur génitrice et mère, première reine des enfers. S’il est possible pour un démon de posséder un humain, il est impossible pour une toute autre créature de devenir démon au cours de sa vie. On dit qu’ils sont nés de la cuve infernale et que la plupart ont foulé la terre suite à des invocations sataniques d’humains imprudents ou par une porte donnant sur les enfers que leur auraient ouvert les sorcières. Suite à cela, les premiers démons ayant colonisé la terre auraient donné naissance à d’autres démons, perpétuant ainsi la race.

Les succubes et incubes

Créatures engendrées par la relation entre un succube et un incube entachant les organes reproducteurs des humains qui en s’accouplant donnent naissance à des succubes et des incubes. Les plus puissants sont issus de la cuve infernale de laquelle ils ne pourront sortir qu’une fois un réceptacle humain trouvé. Ces démons se nourrissent du plaisir charnel et de la semence des humains. De tout temps, ils les ont corrompus par le péché de la luxure, ils attirent les personnes par leur charme et le pouvoir de séduction. Ils agissent sur les rêves et sont capables de les manipuler. Sous leur véritable forme ils possèdent des ailes fragiles mais plutôt grandes, semblables à celles des chauves-souris et dans certains cas une queue fine finissant par une pointe de flèche. C’est un groupe de démons très indépendants des autres, revendiquant leur puissance car leur représentante n’est autre que Lilith, la mère des démons.

Les satyres

C’est la race de démons la plus puissante avec Satan à sa tête. Tous sont nés de la cuve infernale, il est impossible pour eux de s’accoupler ou de former une descendance dans le monde humain. La forme naturelle de la race les représente avec l’apparence d’une chèvre ou avec des pieds de bouc. C’est la représentation la plus répandue du démon bien qu’il existe des variations avec seulement des pieds et des cornes de bouc et le reste du corps soit humain. C’est une race qui maîtrise le feu et qui a la capacité de provoquer la combustion spontanée si le démon est assez puissant. Ce clan de démon est le plus craint par les autres, ce sont aussi les plus cruel et sanguinaire représentant du péché de la colère. Ils sont alliés des Tullamore pour la plupart et manipulent même certains d’entre-eux.

Les yokai

Ce type de démon est originaire des pays asiatiques et plus principalement du Japon. Ils sont souvent représentés comme des esprits malfaisants ou simplement malicieux démontrant les tracas quotidiens ou inhabituels. Les yokai sont des sortes de démon du rang de fantômes. Ces esprits sont nés d’un élément de la nature ou d’un objet maudit qui aurait pris forme humaine dans la mythologie. Ces démons sont la seule exception à ne pas avoir vu le jour depuis la cuve infernale, leur origine remonterait bien plus loin que l’époque Edo, faisant naître un démon à cause d'un état émotionnel extrême. Par exemple, les femmes qui souffraient de jalousie intense se transformaient en oni, démons femelles représentés par les masques hannya. Cependant pour prendre forme humaine cela fonctionne de la même manière que n’importe quel démon, en prenant possession de l’âme et du corps d’un humain après sa mort à la suite d’un pacte. Ils sont capables de provoquer des malédictions diverses ou de hanter le propriétaire d’un objet maudit.

Les gorgones

Tout le monde connaît la légende de Méduse, qui transformait en pierre les hommes qui la regardaient. Persée en triompha et offrit sa tête aux cheveux de serpents à Athéna qui, la plaçant sur son bouclier, en fit l'Égide. Méduse fut la première des Gorgones à voir le jour et reste la représentante du clan. Ces créatures sont devenues avec le temps des démons et la plupart étaient des femmes, les plus pures de la race le sont encore mais il arrive que des hommes naissent Gorgone. Avec le temps le mythe s’est transformé et ces divinités infernales dites Dirae chez les Romains, sont devenus des filles de la Nuit et de l'Achéron, chargées de punir les crimes des hommes aussi bien en Enfer que sur Terre. Démons sortis de l’œuf de dragon dans la mythologie, le plus grand nombre est né de la cuve infernale. Leur apparence naturelle est celle des méduses, une queue de serpent, un buste humain, des serpents sur la tête et une langue fendue en deux. Ce sont des créatures qui maîtrisent parfaitement le tir grâce à une vision particulièrement développée. Même en prenant possession d’un corps humain, il arrive que parfois leurs yeux retrouvent leur état naturel un cours instant ou quand elles utilisent leurs pouvoirs. Ces démons sont capables de transformer en pierre les humains qui les regardent dans les yeux sous leur véritable forme et de contrôler l’esprit des reptiles.

Les Moires

En Grèce ancienne, petites créatures ailées et malfaisantes qu'on identifie aux maladies, à la vieillesse et à la mort. Parallèlement aux myriades de démons invisibles qui infestent l'air que nous respirons, il existerait, à en croire le Dictionnaire de Bayle, des êtres pensants qui étendent leur empire aussi bien que leurs connaissances sur notre monde. Ce sont les démons les plus intelligents et qui ont une large connaissance sur toutes choses depuis bien avant la création de la terre et sur l’avenir bien après la destruction de la planète. Calamités sorties de la boîte de Pandore, elles sont issues aussi de la cuve infernale. Ce sont des créatures redoutables, capables de se fondre dans l’air de manière totalement invisible ou prendre la forme de petits lutins volant. Les moires maîtrisent le don de vision et sont capables de voir des scènes du passé et de l’avenir proche ou lointain. Pour les plus puissantes d’entre elles, elles ont le pouvoir de répandre des épidémies de maladie.